Importante manoeuvre dans le secteur bancaire asiatique

La singapourienne DBS, première banque d'Asie du Sud-Est en termes d'actifs, a annoncé lundi le rachat de l'indonésienne Danamon, pour 9,1 milliards de dollars de Singapour (7,3 mds USD), une opération qui reflète la confiance accrue dans l'économie indonésienne.[AFP]

La singapourienne DBS, première banque d'Asie du Sud-Est en termes d'actifs, a annoncé lundi le rachat de l'indonésienne Danamon, pour 9,1 milliards de dollars de Singapour (7,3 mds USD), une opération qui reflète la confiance accrue dans l'économie indonésienne.

"L'Indonésie est un marché asiatique intéressant... Danamon est une franchise très attractive. Avec elle, nous serons en mesure de diversifier de manière significative nos revenus et de poursuivre la consolidation de notre position" en Asie, a expliqué le directeur général de DBS, Piyush Gupta.

L'opération, qui devrait être finalisée au cours du deuxième semestre, "démontre la confiance que DBS porte dans l'Indonésie", a ajouté le président de DBS, Peter Seah, louant la "solidité de l'économie indonésienne" comme l'a prouvé, selon lui, le récent passage de sa notation internationale dans la catégorie "investissement", très convoitée.

Depuis 2005, le plus grand pays musulman de la planète connaît une croissance d'environ 6% l'an. Selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), elle va s'accélérer pour atteindre en moyenne 6,6% sur la période 2012-16, faisant de l'Indonésie l'économie la plus dynamique en Asie du Sud-Est.

Cette bonne santé a poussé l'agence de notation Moody's à relever en janvier la note souveraine du pays, qui passe de "Ba1" à "Baa3", soit dans la catégorie "investissement", un mois après une décision similaire de l'agence d'évaluation Fitch.

L'immense archipel de 240 millions d'habitants, quatrième plus grand pays de la planète, a ainsi quitté la catégorie "spéculative" dans laquelle les agences de notation l'avaient relégué depuis les années 1997-98, marquées par une profonde crise économique et politique.

Les banques indonésiennes sont de plus considérées comme parmi les plus solides de la région.

"L'Indonésie est un marché à croissance rapide, et possède l'une des populations les plus importantes au monde", a souligné Justin Harper, analyste chez IG Markets Singapore.

"A mesure que les revenus des ménages augmentent, leurs besoins en services bancaires vont également s'accroître", a-t-il estimé.

Le rachat opéré par DBS propulsera Danamon à la cinquième place en Indonésie. Danamon compte actuellement trois milliers de succursales en Indonésie, pour six millions de clients.

DBS, qui poursuit depuis plusieurs années une stratégie d'expansion régionale, a annoncé en février un bénéfice net en hausse de 15% en 2011, à 3,04 milliards SGD.

Vous aimerez aussi

Vue aérienne du quartier dévasté de Petobo à Palu, sur l'île des Célèbes prise le 7 octobre 2018. [ADEK BERRY / AFP]
Asie Séisme indonésien : le nombre de disparus présumés s'envole à 5.000
Un nouveau-né le 6 octobre 2018 sur un navire-hôpital dans le port de Palu, à Pantoloan, après le séisme doublé d'un tsunami qui a frappé la ville [ADEK BERRY / AFP]
Asie Indonésie : quatre bébés naissent dans un navire-hôpital après le séisme
Crash dans le pacifique : des images impressionnante
Asie Crash dans le pacifique : des images impressionnantes

Ailleurs sur le web

Derniers articles