Grèce: 1ère distribution d'aide alimentaire pour le Secours populaire français

Paquets de madeleines sous un bras, conserves sous l'autre, des dizaines de Grecs en situation précaire ont pris livraison mercredi près d'Athènes des trente tonnes de produits alimentaires collectés par le Secours Populaire français (SPF) pour sa première mission dans le pays en crise.[AFP]

Paquets de madeleines sous un bras, conserves sous l'autre, des dizaines de Grecs en situation précaire ont pris livraison mercredi près d'Athènes des trente tonnes de produits alimentaires collectés par le Secours Populaire français (SPF) pour sa première mission dans le pays en crise.

Un fonds d'urgence de 10.000 euros a été débloqué par le Secours populaire pour venir en aide à un millier de familles grecques.

"C'est un premier geste de solidarité matérielle (...) mais il ne s'agit pas d'une visite éclair, nous sommes également ici pour voir comment nous allons pouvoir amplifier cette solidarité", a expliqué Julien Lauprêtre, président du SPF, qui accompagnait une délégation de l'organisation.

Pour la distribution des produits, le Secours populaire et son partenaire grec du Comité grec pour la solidarité démocratique internationale ont choisi deux lieux symboliques du marasme économique et social dans lequel est plongé le pays.

Le chantier naval de Perama, près du port du Pirée, employait "6.500 personnes en 2008 contre moins de 500 aujourd'hui", selon le président du syndicat local des métallurgistes Sotiris Poulikogiannis. Sur les quais, au pied des paquebots géants, une foule discrète d'hommes peu loquaces ont défilé pour recevoir leur colis.

A quelques kilomètres de là, dans l'une des usines du groupe Halyvourgia, principal sidérurgiste grec, les salariés sont en grève depuis plus de cinq mois en réaction à un plan de licenciements et des projets de diminution du temps de travail associé à de fortes baisses de salaires.

"Je n'ai pas touché de salaire depuis le mois de novembre (début de la grève, ndlr), nous tenons grâce à la solidarité de la population", explique Kostas, employé depuis 22 ans, pour 1.500 euros mensuel, dans ce complexe industriel de 400 salariés.

Né en 1945, le Secours populaire est l'une des principales associations françaises luttant contre la précarité et l'exclusion. Aujourd'hui, l'association est confrontée dans l'Hexagone à "un raz-de-marée de misère" qui l'a conduit à aider 3 millions de personnes en 2011, selon Julien Lauprêtre.

"Ce n'est pas une raison pour ne pas s'occuper de ce qui se passe ailleurs, au contraire", estime M. Lauprêtre, qui souhaite amplifier le mouvement en lançant notamment un appel "aux amis et vedettes grecs vivant en France".

Il a rappelé que le Secours populaire est engagé de longue date aux côtés de la Grèce dont il a soutenu les "résistants communistes et démocrates" pendant la guerre civile puis les prisonniers politiques sous le régime des colonels.

Vous aimerez aussi

Le ministre italien du travail Luigi Di Maio, Le président du Conseil Giuseppe Conte, Le vice-premier ministre et ministre de l'Intérieur Matteo Salvini et le ministre de l'Economie et des finances Giovanni Tria à Rome le 15 octobre 2018 [Filippo MONTEFORTE / AFP]
Économie Le gouvernement italien s'accorde sur le budget 2019 présenté à l'UE
Économie Comment investir ses indemnités de licenciement grâce aux SCPI ?
Économie Pourquoi le prix de l'essence pourrait (encore) augmenter

Ailleurs sur le web

Derniers articles