Nouveau record pour l'indice du coût de la construction qui s'envole

L'indice du coût de la construction (ICC) en France a augmenté de 6,85% sur un an pour atteindre 1.638 points au quatrième trimestre 2011, au dessus de son record historique qui datait du trimestre précédent, a annoncé l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) vendredi.[AFP/Archives]

L'indice du coût de la construction (ICC) en France a augmenté de 6,85% sur un an pour atteindre 1.638 points au quatrième trimestre 2011, au dessus de son record historique qui datait du trimestre précédent, a annoncé l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) vendredi.

L'ICC, qui était de 1.624 points au troisième trimestre 2011, avait auparavant atteint son plus haut historique au troisième trimestre 2008 à 1.594 points.

En glissement annuel, l'ICC augmente ainsi de 6,85% après une hausse de 6,84% au troisième trimestre 2011, 5,01% au deuxième trimestre et de 3,05% au premier trimestre.

Depuis la loi des services à la personne du 26 juillet 2005, l'ICC ne sert plus de référence à la révision des loyers en cours de bail dans le parc locatif privé.

Il a été remplacé par l'indice de référence des loyers (IRL), qui est désormais fondé sur l'indice des prix à la consommation hors tabac et hors loyers, depuis la promulgation de la loi pour le pouvoir d'achat en février 2008.

Toutefois, l'indice du coût de la construction sert de référence pour la révision de certains loyers commerciaux, au côté de l'indice des loyers commerciaux.

Vous aimerez aussi

La chronique Immobilier du 18/10/2018
Immobilier La chronique Immobilier du 18/10/2018
La chronique Immobilier du 17/10/2018
Immobilier La chronique Immobilier du 17/10/2018
La chronique Immobilier du 16/10/2018
Immobilier La chronique Immobilier du 16/10/2018

Ailleurs sur le web

Derniers articles