Grèce: fermeture ou fusion de dizaines d'organismes publics

Le Premier ministre grec Antonis Samaras, le 5 juillet 2012 au palais présidentiel d'Athènes[AFP]

Le Premier ministre grec Antonis Samaras a annoncé vendredi soir la fermeture ou la fusion de "dizaines" d'organismes publics "d'ici la fin de l'année" afin de réorganiser le secteur public.

Dans son discours de politique générale devant le Parlement, le Premier ministre a également annoncé une mesure d'amnistie fiscale pour le retour des dépôts bancaires qui ont fondu de 30% depuis le début de la crise grecque.

Il prévoit aussi de privatiser "au-delà" des engagements prévus, notamment les chemins de fer et des secteurs productifs de l'énergie. "Nous allons privatiser au-delà de nos engagements" a déclaré M. Samaras dont l'objectif essentiel est le "redressement du pays" et la "garantie" de son maintien dans la zone euro.

À suivre aussi

Crise Hôpital : plus de 1.000 médecins prêts à démissionner de leurs fonctions administratives
Des Iraniens brûlent le drapeau américain à Téhéran en avril dernier, après que Donald Trump a placé les Gardiens de la Révolution sur la liste des «organisations terroristes».
Crise Tensions entre les Etats-Unis et l'Iran : la chronologie des événements
Des milliers de femmes dansent sur une chorégraphie créée par un collectif féministe pour dénoncer les violences et l'oppression dont elles sont victimes, le 4 décembre 2019 à Santiago [Martin BERNETTI / AFP]
Rétrospective Crises, incendies, Brexit... : l'année 2019 dans le monde

Ailleurs sur le web

Derniers articles