Grèce: fermeture ou fusion de dizaines d'organismes publics

Le Premier ministre grec Antonis Samaras, le 5 juillet 2012 au palais présidentiel d'Athènes[AFP]

Le Premier ministre grec Antonis Samaras a annoncé vendredi soir la fermeture ou la fusion de "dizaines" d'organismes publics "d'ici la fin de l'année" afin de réorganiser le secteur public.

Dans son discours de politique générale devant le Parlement, le Premier ministre a également annoncé une mesure d'amnistie fiscale pour le retour des dépôts bancaires qui ont fondu de 30% depuis le début de la crise grecque.

Il prévoit aussi de privatiser "au-delà" des engagements prévus, notamment les chemins de fer et des secteurs productifs de l'énergie. "Nous allons privatiser au-delà de nos engagements" a déclaré M. Samaras dont l'objectif essentiel est le "redressement du pays" et la "garantie" de son maintien dans la zone euro.

Vous aimerez aussi

Un manifestant nicaraguyaen s'oppose aux policiers anti-émeutes, à Managua le 15 septembre 2018 [INTI OCON / AFP]
Crise Nicaragua : deux blessés par balle lors d'une manifestation anti-Ortega
Bombardements à Idleb : l'ONU craint un bain de sang
Syrie Bombardements à Idleb : l'ONU craint un bain de sang
Crise La France salue «un signal très fort» du Parlement européen sur la Hongrie

Ailleurs sur le web

Derniers articles