Grèce: fermeture ou fusion de dizaines d'organismes publics

Le Premier ministre grec Antonis Samaras, le 5 juillet 2012 au palais présidentiel d'Athènes[AFP]

Le Premier ministre grec Antonis Samaras a annoncé vendredi soir la fermeture ou la fusion de "dizaines" d'organismes publics "d'ici la fin de l'année" afin de réorganiser le secteur public.

Dans son discours de politique générale devant le Parlement, le Premier ministre a également annoncé une mesure d'amnistie fiscale pour le retour des dépôts bancaires qui ont fondu de 30% depuis le début de la crise grecque.

Il prévoit aussi de privatiser "au-delà" des engagements prévus, notamment les chemins de fer et des secteurs productifs de l'énergie. "Nous allons privatiser au-delà de nos engagements" a déclaré M. Samaras dont l'objectif essentiel est le "redressement du pays" et la "garantie" de son maintien dans la zone euro.

À suivre aussi

La qualité de l'eau, polluée par les nitrates, les métaux lourds et les microplastiques, est devenue "une crise invisible" qui touche pays riches comme pays pauvres [Alastair Pike / AFP]
Santé La Banque mondiale tire la sonnette d'alarme sur la pollution de l'eau, «une crise invisible»
Le Premier ministre britannique Boris Johnson le 12 août 2019 à Londres [Daniel LEAL-OLIVAS / POOL/AFP]
Royaume-Uni Brexit : Boris Johnson et l'UE à couteaux tirés
Matteo Salvini veut surfer sur ses récents succès électoraux et des sondages très favorables pour prendre seul la tête de l'Italie et devenir président du Conseil.
tensions Tout comprendre à la crise politique en Italie déclenchée par Matteo Salvini

Ailleurs sur le web

Derniers articles