Yahoo : Levinsohn bien placé pour prendre la tête du groupe

Jason Kilar, le patron du site de vidéo en ligne Hulu, le 9 juin 2009 à New York[Getty Images/AFP/Archives]

L'actuel directeur général par intérim de Yahoo! Ross Levinsohn et Jason Kilar, patron du site de vidéos en ligne Hulu sont bien placés pour prendre la tête du groupe internet américain, affirme vendredi la presse financière, assurant que la décision est imminente.

Selon le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier, Ross Levinsohn et Jason Kilar, un ex-cadre supérieur d'Amazon et de Disney, sont bien positionnés mais "plusieurs autres candidats sont également à l'étude".

Le Financial Times affirme de son côté que Ross Levinsohn tient la corde, citant lui aussi des sources non identifiées.

Le quotidien britannique précise que le conseil d'administration de Yahoo! se réunit jeudi, pour choisir le successeur de Scott Thompson, emporté en mai par un scandale déclenché par des inexactitudes sur son cursus universitaire après seulement quatre mois en fonctions.

Dès la mi-mai, le nouveau président du conseil d'administration de Yahoo!, Fred Amoroso avait informé les salariés de sa préférence pour M. Levinsohn, avait à l'époque rapporté le Wall Street Journal.

Avant sa nomination comme directeur général par intérim, M. Levinsohn dirigeait au niveau mondial la branche médias de Yahoo!.

Il était le cinquième directeur général à prendre les rênes du groupe en cinq ans alors que Yahoo! cherche la formule qui lui permettra de renouer avec la croissance pour réduire l'écart avec les autres groupes internet.

A l'automne dernier, M. Levinsohn, qui dirigeait alors les activités de Yahoo! aux Etats-Unis, avait soutenu un projet d'un rachat de Hulu par Yahoo!, qui avait été rejeté par site de vidéos en flux et abandonné, souligne le Wall Street Journal, citant des sources proches du dossier.

Vous aimerez aussi

Fait divers Un pédophile emprisonné en recrute un autre sur Internet pour qu’il viole sa fille
Un ordinateur portable infecté par un rançongiciel dans le cadre d'une cyberattaque mondiale, en juin 2017  [Rob Engelaar / ANP/AFP/Archives]
Internet La France tente de relancer les négociations internationales sur le cyberespace
Internet Facebook Messenger : une nouvelle fonctionnalité pour supprimer un message dix minutes après son envoi

Ailleurs sur le web

Derniers articles