La Banque de France confirme sa prévision de croissance négative

La façade de la Banque de France, à Paris, photographiée le 8 juin 2012[AFP/Archives]

La Banque de France a confirmé lundi s'attendre à un recul de 0,1% du produit intérieur brut (PIB) français au deuxième trimestre, une estimation inchangée par rapport à la précédente, selon son enquête mensuelle de conjoncture.

Il s'agirait, si cette prévision se concrétisait, du premier trimestre de contraction de l'économie depuis que la France est sortie de la récession au printemps 2009.

Ce serait aussi un premier pas vers une nouvelle récession, dont la définition technique correspond à deux trimestres consécutifs de recul du PIB. Au premier trimestre de cette année, l'économie française a enregistré une croissance nulle.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a annoncé le 3 juillet, lors de son discours de politique générale, que le gouvernement abaissait ses prévisions de croissance à 0,3% pour 2012 et à environ 1,2% pour 2013, contre 0,4% et 1,7% attendu respectivement jusqu'ici.

Vous aimerez aussi

Un homme sort d'un Pôle Emploi à Nantes, le 15 janvier 2018 [LOIC VENANCE / AFP/Archives]
Économie Le taux de chômage devrait se stabiliser à 8,9% d'ici à mi-2018
Économie Forte hausse de la croissance en 2017, à 1,9% contre 1,1% en 2016
Emploi Le nombre d'emplois marchands au plus haut depuis 2007

Ailleurs sur le web

Derniers articles