PSA : le titre s'envole à la Bourse de Paris

Une usine de production PSA Peugeot Citroën à Sausheim, dans la banlieue de Mulhouse, le 13 avril 2012[AFP/Archives]

Le titre du constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën s'inscrivait en forte hausse jeudi matin à la Bourse de Paris alors que le groupe vient d'annoncer la fermeture de son site d'Aulnay, en région parisienne, et la suppression de 8.000 emplois en France.

Après une ouverture hésitante, la valeur s'envolait de 3,46% à 7,39 euros, à 9H10. Elle signait ainsi la seconde plus forte progression de la cote, dans un marché en recul de 0,57%.

Le constructeur, qui a déjà vu son bénéfice net divisé par deux en 2011, a enregistré une perte nette au premier semestre 2012, dont l'ampleur n'est pas précisée.

Il table à présent sur un recul du marché européen de 8% cette année, contre 5% auparavant, et de 10% en ce qui le concerne.

Pour faire face à ces difficultés, PSA a annoncé l'arrêt en 2014 de la production de véhicules à l'usine d'Aulnay (Seine-Saint-Denis), où travaillent plus de 3.000 salariés. Au total, il va supprimer 8.000 emplois en France, le site de Rennes étant aussi très touché.

Vous aimerez aussi

Les investissements chinois de plus en plus importants au Portugal
Chine Les investissements chinois de plus en plus importants au Portugal
Elections européennes : le coût de la campagne officielle
Politique Elections européennes : le coût de la campagne officielle pour les partis politiques
David Malpass lors d'un discours à la Maison Blanche, le 6 février 2019 [Brendan Smialowski / AFP/Archives]
Finance Banque mondiale : l'Américain David Malpass nommé président

Ailleurs sur le web

Derniers articles