PSA Peugeot Citroën perd près de 5%, la polémique enfle

Une Peugeot devant l'usine PSA de Rennes, le 12 juillet 2012[AFP/Archives]

Le titre du constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën plongeait de près de 5% vendredi matin à la Bourse de Paris, alors que la polémique enfle après le plan de suppressions de postes et en l'absence de perspectives encourageantes sur le groupe.

Après une ouverture en recul de 1,8%, la valeur s'est par la suite effondrée et cédait 4,96% à 6,67 euros à 10H15 (08H15 GMT) dans un marché en hausse de 0,28%.

Vous aimerez aussi

Automobile Blanquefort : Ford préfère fermer l'usine plutôt qu'une reprise
Automobile La voiture électrique moins chère que l'essence
Les véhicules diésel ne pourront plus emprunter l'emblématique Friedrichstrasse, à Berlin.
Allemagne Les moteurs diesel bientôt interdits à Berlin

Ailleurs sur le web

Derniers articles