Zone euro: l'économie s'est contractée de 0,2%

La zone euro a vu son activité se contracter de 0,2% au deuxième trimestre après avoir enregistré une croissance nulle au trimestre précédent, selon une première estimation mardi de l'office européen de statistiques Eurostat.[AFP] La zone euro a vu son activité se contracter de 0,2% au deuxième trimestre après avoir enregistré une croissance nulle au trimestre précédent, selon une première estimation mardi de l'office européen de statistiques Eurostat.[AFP]

La zone euro a vu son activité se contracter de 0,2% au deuxième trimestre après avoir enregistré une croissance nulle au trimestre précédent, selon une première estimation mardi de l'office européen de statistiques Eurostat.

Ce chiffre est conforme aux attentes des analystes mais révèle des grandes disparités entre pays, certains s'enfonçant dans la récession comme l'Espagne, l'Italie et Chypre tandis que d'autres se montrent résistants, en premier lieu l'Allemagne dont l'économie a crû de 0,3% au deuxième trimestre.

"La principale surprise est la croissance de 0,3% de l'économie allemande mais la France qui a vu son activité stagner et les Pays-Bas (+0,2%) ont également fait un peu mieux que prévu", souligne Jonathan Loynes de Capital Economics.

Mais il s'attend à une plus forte contraction de l'activité dans les mois à venir et table sur un recul de l'activité autour de 1% sur l'ensemble de l'année.

"Le tableau d'ensemble n'a pas changé: le manque de croissance dans la zone euro et la profonde récession des pays de la périphérie (les plus faibles de la zone euro, NDLR) entravent les efforts de consolidation budgétaire et font durer la crise de la dette", estime l'économiste.

En enregistrant un recul de son PIB au deuxième trimestre, la zone euro se rapproche de la récession, qu'elle a jusqu'ici évitée de justesse.

Une période de récession est constatée lorsque le PIB se contracte pendant deux trimestres consécutifs.

La zone euro avait enregistré un recul de son PIB au quatrième trimestre (-0,3%) mais avait ensuite vu son activité stagner au premier trimestre 2012.

Vous aimerez aussi

FMI : prévisions de croissance 2018-2019 [AFP / AFP]
Économie Le conflit commercial menace «à court terme» la croissance mondiale selon le FMI
La victoire des Bleus au Mondial de football pourrait favoriser la confiance et la consommation en France au cours des prochaines semaines [SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP]
Économie La victoire des Bleus, pas de quoi doper outre-mesure la croissance
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, le 18 juin 2018 à l'Elysée, à Paris [LUDOVIC MARIN / AFP]
Économie Bruno Le Maire évoque une croissance de 1,8% en France en 2018

Ailleurs sur le web

Derniers articles