Allemagne: coup de frein sur les exportations 2012

Les exportations allemandes devraient croître de 4% cette année, selon une prévision livrée jeudi par la fédération des chambres de commerce et d'industrie (DIHK), soit deux fois moins vite que l'an dernier.[AFP] Les exportations allemandes devraient croître de 4% cette année, selon une prévision livrée jeudi par la fédération des chambres de commerce et d'industrie (DIHK), soit deux fois moins vite que l'an dernier.[AFP]

Les exportations allemandes devraient croître de 4% cette année, selon une prévision livrée jeudi par la fédération des chambres de commerce et d'industrie (DIHK), soit deux fois moins vite que l'an dernier.

La prévision pour 2013 est d'une petite accélération, avec une hausse des exportations attendue à 6%.

En 2011, les exportations allemandes, un moteur indispensable pour l'économie du pays, avaient encore grimpé de plus de 8%, et de près de 14% en 2010.

"Nous revenons à une vitesse plus réaliste en ce qui concerne la croissance économique mondiale", a souligné dans un communiqué Volker Treier, chargé du commerce extérieur au sein du DIHK, en jugeant que le ralentissement était dû "d'abord à la crise de la dette".

La fédération attend une croissance mondiale de 3,3% cette année et de 3,9% l'an prochain.

Petite consolation: selon M. Treier, l'an prochain l'Allemagne devrait reprendre la deuxième place du podium des grandes nations exportatrices.

"La première place reste fermement occupée par la Chine, mais l'Allemagne va l'emporter sur les Etats-Unis dans le match pour le titre de vice-champion mondial des exportations", a-t-il prédit.

Le DIHK base ses prévisions sur les estimations fournies par les chambres de commerce et d'industrie, délégations et bureaux allemands dans 80 pays.

Il a par ailleurs livré des projections pour les importations, un chiffre qui devrait être scruté de près alors que l'Allemagne est souvent accusée de ne se soucier que de son excédent commercial, et de n'acheter que chichement à d'autres pays.

Les importations allemandes devraient croître de 4% cette année, et de 6% l'an prochain, donc au même rythme que les exportations. Les importations devraient ainsi dépasser l'an prochain la barre des 1.000 milliards d'euros, comme l'avaient fait les exportations l'an dernier.

Vous aimerez aussi

Commerce Pénurie de maillots 2 étoiles de l’équipe de France pour Noël
Commerce Consommation : quand aura lieu le Black Friday ?
Paris La pomme est arrivée sur les Champs avec le plus grand Apple Store de France

Ailleurs sur le web

Derniers articles