Etats-Unis: hausse des ventes d'automobiles

Les constructeurs automobiles américains GM, Ford et Chrysler et le groupe japonais Toyota ont tous enregistré une progression plus forte qu'attendu de leurs ventes en août aux Etats-Unis, portées notamment par le succès des véhicules de petite taille.[AFP] Les constructeurs automobiles américains GM, Ford et Chrysler et le groupe japonais Toyota ont tous enregistré une progression plus forte qu'attendu de leurs ventes en août aux Etats-Unis, portées notamment par le succès des véhicules de petite taille.[AFP]

Les constructeurs automobiles américains GM, Ford et Chrysler et le groupe japonais Toyota ont tous enregistré une progression plus forte qu'attendu de leurs ventes en août aux Etats-Unis, portées notamment par le succès des véhicules de petite taille.

"La hausse des prix du carburant en août" conduit à "une performance solide des petites voitures" dans le pays, a expliqué l'analyste du site spécialisé Edmunds.com, Jessica Caldwell.

Le plus grand constructeur du pays General Motors, qui a annoncé une hausse de ses ventes supérieure aux attentes, de 10,1% à 240.520 unités, a ainsi profité du succès sans précédent de ces modèles Spark, Sonic, de la berline Cruze ou de l'électrique Volt.

"Cruze, Sonic, et Spark étaient des marques encore inconnues il y a quelques années; mais aujourd'hui elles égalent presque le volume des ventes de la Silverado, au coeur de l'identité" du groupe aux Etats-Unis, a noté Mme Caldwell, relevant la performance "impressionnante" de ces petits modèles.

Plus généralement, toutes les marques du groupe sont en progression, portées notamment par "une campagne médiatique importante pendant les Jeux olympiques" qui a stimulé les ventes de voitures de la marque Chevrolet de 25%, a indiqué GM dans un communiqué.

Le groupe continue de prévoir "une croissance graduelle constante pour l'industrie", a souligné Kurt McNeil, responsable des ventes du groupe aux Etats-Unis, lors d'une téléconférence. Il existe toujours selon lui des "défis économiques toujours présents", mais l'automobile, comme l'immobilier, reste un secteur en forme.

Ford a de son côté annoncé une hausse de 12,6% de ses ventes à 197.249 véhicules, soit plus que prévu par Edmunds.com.

"Alors que les prix à la pompe ont de nouveau augmenté en août, nous avons constaté un nombre croissant de clients intéressés par nos véhicules économes en énergie --voitures, utilitaires et pick-up", a commenté Ken Czubay, responsable des ventes du groupe aux Etats-Unis, cité dans un communiqué.

L'analyste du groupe Erick Mercle a précisé lors d'une téléconférence qu'environ 45% des ventes de véhicules utilitaires étaient constituées de voitures tout terrain de loisir "plus petits".

C'est toutefois le pick-up F-Series qui reste le véhicule le plus vendu du groupe (+19% à 58.201 unités).

Les ventes du constructeur japonais Toyota aux Etats-Unis ont elles bondi de 45,6% en août, à 188.520 unités, dépassant les attentes de Edmunds.com.

Elles continuent ainsi de rattraper le retard engendré l'an dernier par les conséquences du tremblement de terre massif au Japon qui avait perturbé sa chaîne d'approvisionnement.

Chrysler a annoncé pour sa part une hausse de 14% sur un an de ses ventes aux Etats-Unis pour le mois d'août à 148.472 unités.

Toutes les marques du constructeur (groupe Fiat) ont enregistré une progression, en particulier les Fiat 500 (+34% à 4.150 unités) et les Chrysler (+25% à 28.070 unités), a précisé l'entreprise dans un communiqué.

"Le dur travail entamé ces dernières années commence à porter ses fruits en termes de croissance de ventes, de récompenses pour la qualité et de rentabilité", a commenté Reid Bigland, directeur des ventes du groupe aux Etats-Unis.

"Le fait que l'industrie des ventes de véhicules aux Etats-Unis reste étonnamment solide nous aide aussi", a-t-il ajouté, soulignant qu'il s'agissait du 29e mois consécutif de progression pour le groupe.

Le géant allemand Volkswagen a annoncé un bond de 62,5% de ses ventes à 41.011 unités, soit le meilleur mois d'août pour le groupe aux Etats-Unis depuis 1973.

"Si la marque continue à ce rythme, ce qui bien sûr n'est pas garanti, l'objectif de Volkswagen de vendre 800.000 unités par an d'ici 2018 ne semble pas aussi élevé qu'on le pensait auparavant", a noté Michelle Krebs, analyste à Edmunds.com.

Le groupe japonais Honda a enregistré une hausse de 59,5% de ses ventes, à 131.321 unités. Son compatriote Nissan évolue beaucoup plus modestement (+7,6% à 98.515 unités).

Vous aimerez aussi

Pollution Les véhicules diesel dans le viseur du gouvernement
Automobile Vers un élargissement de la prime à la conversion pour les automobilistes
Automobile Blanquefort : Ford préfère fermer l'usine plutôt qu'une reprise

Ailleurs sur le web

Derniers articles