Sauver l'Espagne : ce n'est pas une décision qu'on prend "du jour au lendemain"

Le sauvetage d'un pays n'est pas une décision "qu'on prend du jour au lendemain" et Madrid analysera "avec calme et prudence" les conditions d'un recours au fonds de secours européen (FESF), a affirmé vendredi la porte-parole du gouvernement espagnol Soraya Saenz de Santamaria. [AFP] Le sauvetage d'un pays n'est pas une décision "qu'on prend du jour au lendemain" et Madrid analysera "avec calme et prudence" les conditions d'un recours au fonds de secours européen (FESF), a affirmé vendredi la porte-parole du gouvernement espagnol Soraya Saenz de Santamaria. [AFP]

Le sauvetage d'un pays n'est pas une décision "qu'on prend du jour au lendemain" et Madrid analysera "avec calme et prudence" les conditions d'un recours au fonds de secours européen (FESF), a affirmé vendredi la porte-parole du gouvernement espagnol Soraya Saenz de Santamaria.

Cette décision a "des implications importantes pour notre pays et notre avenir et donc, le gouvernement l'analysera avec rigueur, en détails" et "prudence", a-t-elle ajouté.

Vous aimerez aussi

L'agence de notation Moody's a dégradé la note de l'Italie, s'inquiétant d'une stabilisation et non d'une diminution de la dette publique au cours des prochaines années [EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives]
Europe Moody's dégrade la note de l'Italie, s'inquiète de la dette
Le déficit serait notamment dû à l'élargissement de ses missions qui n'a pas été suffisamment compensé par l'Etat.
déficit L'ENA au bord de la faillite ?
Fait divers Bretagne : un adolescent séquestré, dénudé et brûlé à la cigarette pour la dette de drogue d'un ami

Ailleurs sur le web

Derniers articles