Zone euro : les taux d'emprunt de l'Espagne et l'Italie en forte détente

Le taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne est passé sous le seuil des 6% vendredi matin sur le marché obligataire, pour la première fois depuis fin mai, continuant à profiter des mesures dévoilées la veille par la Banque centrale européenne (BCE) destinées à aider la zone euro. [AFP] Le taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne est passé sous le seuil des 6% vendredi matin sur le marché obligataire, pour la première fois depuis fin mai, continuant à profiter des mesures dévoilées la veille par la Banque centrale européenne (BCE) destinées à aider la zone euro. [AFP]

Le taux d'emprunt à 10 ans de l'Espagne est passé sous le seuil des 6% vendredi matin sur le marché obligataire, pour la première fois depuis fin mai, continuant à profiter des mesures dévoilées la veille par la Banque centrale européenne (BCE) destinées à aider la zone euro.

Vers 08H56 (06H56 GMT), le taux, qui évolue en sens inverse du prix, tombait à 5,893% (contre 6,030% jeudi à la clôture), sur le marché secondaire, où s'échange la dette déjà émise.

De même, le taux de l'Italie bénéficiait d'une forte détente, à 5,198% (contre 5,261%).

Ces pays profitaient depuis jeudi après-midi de l'annonce par la BCE d'un plan de rachat illimité de dette publique, concentré sur les titres de maturité allant de 1 à 3 ans, en renonçant à son statut de créancier privilégié.

Les pays qui voudront être aidés par la BCE devront toutefois en faire officiellement la demande.

Vous aimerez aussi

Le premier ministre grec Alexis Tsipras et le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici, le 8 février 2018 à Athènes [ANGELOS TZORTZINIS / AFP/Archives]
Économie Crise de la dette : l'odyssée grecque proche de la fin
Conflit social SNCF : «Ce n'est pas aux Français de payer cette dette-là», estime Damien Abas, député LR
Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à la sortie du Conseil des ministres, le 11 avril 2018 [LUDOVIC MARIN / AFP/Archives]
Mouvement social Le gouvernement hausse le ton dans le conflit à Air France

Ailleurs sur le web

Derniers articles