Berlin complimente la Grèce pour ses efforts

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a estimé mardi que la Grèce avait réalisé des efforts "considérables" pour réduire le déficit de son budget, lors d'une allocution devant le Parlement allemand. [DPA] Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a estimé mardi que la Grèce avait réalisé des efforts "considérables" pour réduire le déficit de son budget, lors d'une allocution devant le Parlement allemand. [DPA]

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a estimé mardi que la Grèce avait réalisé des efforts "considérables" pour réduire le déficit de son budget, lors d'une allocution devant le Parlement allemand.

"La Grèce a entrepris des efforts considérables pour réduire son déficit budgétaire. Le prochain rapport de la troïka (FMI-BCE-UE) va préciser, si ou dans quelle mesure les mesures structurelles ont été appliquées", a déclaré Wolfgang Schäuble devant les députés allemands à l'occasion du débat budgétaire.

Pour Berlin, ce rapport, attendu début octobre, est la condition préalable au versement d'une nouvelle tranche d'aide de 31,5 milliards d'euros à Athènes, en échange d'une réduction de ses dépenses de 11,5 milliards d'euros.

"Il est clair que toutes les obligations qui ont été négociées depuis le début d'année dans le cadre de son programme doivent être remplies", a ajouté M. Schäuble, soulignant que si tel n'était pas le cas, "la confiance serait atteinte une fois de plus et cela entraînerait un danger croissant de contagion au sein de la zone euro".

"C'est pour cette raison qu'il ne peut y avoir de nouvelles négociations" avec Athènes", a-t-il encore dit.

Le ministre a également salué le retour de l'Irlande sur les marchés financiers en juillet, après deux ans d'absence, et a souligné le fait que les réformes au Portugal commençaient à porter leurs fruits.

Vous aimerez aussi

L'agence de notation Moody's a dégradé la note de l'Italie, s'inquiétant d'une stabilisation et non d'une diminution de la dette publique au cours des prochaines années [EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives]
Europe Moody's dégrade la note de l'Italie, s'inquiète de la dette
Le déficit serait notamment dû à l'élargissement de ses missions qui n'a pas été suffisamment compensé par l'Etat.
déficit L'ENA au bord de la faillite ?
Fait divers Bretagne : un adolescent séquestré, dénudé et brûlé à la cigarette pour la dette de drogue d'un ami

Ailleurs sur le web

Derniers articles