Barroso préconise une fédération d'Etats-nations

L'Europe doit évoluer vers une "fédération d'Etats-nations", comme rempart au nationalisme et au populisme, a affirmé mercredi le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. [AFP] Barroso préconise uen fédération d'Etats-nations et la négociation d'un nouveau traité[AFP]

L'Europe doit évoluer vers une "fédération d'Etats-nations", comme rempart au nationalisme et au populisme, a affirmé mercredi le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

"Nous avons besoin d'avancer vers une fédération d'Etats-nations", a-t-il dit dans son discours sur l'état de l'Union devant le Parlement européen. "C'est de cela que nous avons besoin, c'est notre horizon politique", a-t-il ajouté.

Un tel objectif est nécessaire "parce que je pense qu'en ces temps d'anxiété, ce serait une erreur que de laisser les nations en proie au nationalisme et au populisme", a expliqué M. Barroso.

Il a souligné que la création d'une fédération d'Etats-nations allait "à terme nécessiter un nouveau traité".

M. Barroso a plaidé pour que l'UE prenne, dans l'attente, "des mesures concrètes avec une union politique à l'horizon".

Il a notamment plaidé pour une "européanisation" des enjeux des prochaines élections européennes en juin 2014. Les partis européens pourraient y contribuer en désignant à l'avance leur candidat pour la présidence de la Commission européenne, a-t-il proposé.

Vous aimerez aussi

Theresa May et Jean-Claude Juncker lors d'une conférence de presse à Strasbourg, le 11 mars dernier.
Royaume-Uni Le Brexit repoussé ?
Royaume-Uni Brexit : Theresa May va demander à l'UE un report pour sortir de la «crise»
Selon Elvire Fabry, l'UE pourrait exiger un report du Brexit jusqu’à fin 2020, et non pas de seulement quelques semaines, comme le propose Theresa May.
Royaume-Uni Elvire Fabry, chercheuse à l'Institut Jacques Delors : «On risque d'aller vers un report du Brexit»

Ailleurs sur le web

Derniers articles