Une possible augmentation des prix du gaz en octobre

GDF Suez veut obtenir une nouvelle hausse des prix du gaz au 1er octobre, après celle de 2% intervenue cet été, et a transmis une demande en ce sens à la Commission de régulation de l'énergie (CRE), indique mardi le quotidien Le Figaro sur son site internet. [AFP] GDF Suez veut obtenir une nouvelle hausse des prix du gaz au 1er octobre, après celle de 2% intervenue cet été, et a transmis une demande en ce sens à la Commission de régulation de l'énergie (CRE), indique mardi le quotidien Le Figaro sur son site internet. [AFP]

GDF Suez veut obtenir une nouvelle hausse des prix du gaz au 1er octobre, après celle de 2% intervenue cet été, et a transmis une demande en ce sens à la Commission de régulation de l'énergie (CRE), indique mardi le quotidien Le Figaro sur son site internet.

Au titre de l'évolution de ses coûts d'approvisionnement, l'entreprise réclame une majoration de 1% des prix réglementés du gaz, qui concernent près de 11 millions de foyers, indique le journal, qui ne cite pas ses sources.

Le groupe réclame aussi "une hausse de rattrapage de 6 points", poursuit Le Figaro. L'Etat a en effet validé cet été une revalorisation des tarifs de 2% mais "l'application de la loi, qui impose de répercuter l'évolution des coûts d'approvisionnement du groupe, aurait dû le conduire à accepter une hausse de 8%".

"Pour faire appliquer la formule, GDF Suez a d'ailleurs, une fois encore, saisi le Conseil d'État pour qu'il impose au gouvernement de lui accorder ce rattrapage au titre du début de l'année 2012", précise le quotidien.

Interrogé par l'AFP, le groupe s'est refusé à tout commentaire.

Vous aimerez aussi

Les associations de consommateurs dénoncent la hausse des tarifs de l'électricité
Energie Les associations de consommateurs dénoncent la hausse des tarifs de l'électricité
Laurent Berger : « Si on n'accompagne pas les ménages les plus modestes avec un chèque énergie, ça va créer de la difficulté sociale »
prix de l'électricité Laurent Berger : «Si on n'accompagne pas les ménages les plus modestes avec un chèque énergie, ça va créer de la difficulté sociale»
Rhône : des hydroliennes fluviales financées par des fonds européens
Energie Rhône : des hydroliennes fluviales financées par des fonds européens

Ailleurs sur le web

Derniers articles