La fusion EADS/BAE nécessite un "examen approfondi"

Pierre Moscovici et George Osborne, le 17 septembre 2012 à Londres [Justin Tallis / AFP] Pierre Moscovici et George Osborne, le 17 septembre 2012 à Londres [Justin Tallis / AFP]

Le projet de fusion entre les groupes d'aéronautique et de défense européen EADS et britannique BAE Systems nécessite un "examen approfondi" de la part des gouvernements, a déclaré lundi à Londres le ministre français de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici.

Ce projet pose "beaucoup de questions" notamment en terme d'"intérêts stratégiques" ou d'"effets industriels" et y répondre "prendra du temps", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Vous aimerez aussi

La Première ministre britannique Theresa May (c) arrive au salon de Farnborough, dans le sud-ouest de Londres, accompagnée du patron d'Airbus Tom Enders (d), le 16 juillet 2018 [Ben STANSALL / AFP]
Royaume-Uni Début en fanfare du salon aéronautique de Farnborough, inquiet du Brexit
Conflit social L'intersyndicale d'Air France annonce de nouvelles grèves «début mai»
Le siège d'Airbus à Blagnac, dans la banlieue de Toulouse, le 6 mars 2018 [REMY GABALDA / AFP]
Aéronautique Airbus : baisse de cadences et conséquences sociales à prévoir

Ailleurs sur le web

Derniers articles