La fusion EADS/BAE nécessite un "examen approfondi"

Pierre Moscovici et George Osborne, le 17 septembre 2012 à Londres [Justin Tallis / AFP] Pierre Moscovici et George Osborne, le 17 septembre 2012 à Londres [Justin Tallis / AFP]

Le projet de fusion entre les groupes d'aéronautique et de défense européen EADS et britannique BAE Systems nécessite un "examen approfondi" de la part des gouvernements, a déclaré lundi à Londres le ministre français de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici.

Ce projet pose "beaucoup de questions" notamment en terme d'"intérêts stratégiques" ou d'"effets industriels" et y répondre "prendra du temps", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Vous aimerez aussi

Opération militaire La délicate récupération d'un avion furtif au large du Japon
Aéronautique Le plus grand avion du monde a fait son premier vol aux États-Unis
Logo du constructeur aéronautique européen Airbus le 7 mars 2018 à Blagnac, France [PASCAL PAVANI / AFP/Archives]
Aéronautique Aides à Airbus : Washington menace l'UE et Airbus de hausses de droits de douane

Ailleurs sur le web

Derniers articles