Moscou et Pyongyang ont signé un accord sur la dette nord-coréenne

Construction d'un pont en Corée du Nord, le 8 avril 2012 [Pedro Ugarte / AFP/Archives] Construction d'un pont en Corée du Nord, le 8 avril 2012 [Pedro Ugarte / AFP/Archives]

La Russie et la Corée du Nord ont signé lundi un accord sur le règlement de la dette de 11 milliards de dollars (8,4 milliards d'euros) de Pyongyang envers Moscou remontant à l'époque soviétique, a annoncé mardi le vice-ministre russe des Finances Sergueï Stortchak.

"Ca a été signé hier", a-t-il indiqué à l'agence Ria-Novosti, sans donner plus de détails.

Le vice-ministre s'était rendu en Corée du Nord en juin pour discuter de cette dette que le régime de Pyongyang, ruiné et isolé, est incapable de rembourser.

Le journal Izvestia avait rapporté l'année dernière que la Russie comptait annuler 90% de la dette nord-coréenne et que les 10% restants serviraient à la réalisation de projets communs en Corée du Nord.

M. Stortchak avait précisé en juin, en marge du forum économique de Saint-Pétersbourg (nord-ouest), qu'une partie de l'accord impliquerait des investissements dans le domaine de l'énergie, de la santé et de l'éducation.

Moscou tient à mener plusieurs projets avec son voisin, dont une ligne ferroviaire trans-coréenne, la construction d'une ligne électrique et d'un gazoduc acheminant le gaz russe vers la Corée du Sud, via le Nord.

Vous aimerez aussi

Russie Les journalistes tués en Centrafrique cibles d'une embuscade, selon l'organisation de l'opposant Khodorkovski
Une exposition de Banksy au Palazzo Cipolla, à Rome, le 23 mai 2016.
Street Art Banksy dit n'avoir « rien à voir » avec l'exposition Banksy à Moscou
tribune Des personnalités demandent la libération d'Oleg Sentsov

Ailleurs sur le web

Derniers articles