Arrivée à Bruxelles d'une marche européenne pour "une agriculture paysanne"

Des manifestants déguisés en cochons à Bruxelles pour demander une "agriculture paysanne" [John Thys / AFP] Des manifestants déguisés en cochons à Bruxelles pour demander une "agriculture paysanne" [John Thys / AFP]

Des centaines d'agriculteurs et militants associatifs venus de plusieurs pays d'Europe ont manifesté mercredi à Bruxelles pour défendre "une agriculture paysanne" soulignant qu'"une ferme disparaît toutes les deux minutes en Europe".

Accompagnés de tracteurs ou de vélos, les quelque 300 manifestants de la "Good Food March" se sont rassemblés devant la Commission européenne, où une délégation a été reçue par le commissaire chargé de l'agriculture, Dacian Ciolos, a constaté un journaliste de l'AFP.

"Nous avons fait 900 km à vélo depuis Munich pour demander aux responsables européens de défendre une réforme de la Politique agricole commune (PAC) qui soutienne les vrais paysans et non les lobbies agroalimentaires", a témoigné Regina Holloh, une éleveuse allemande de chèvres.

Partie d'une quinzaine de régions d'Europe à l'appel de nombreuses ONG dont Via Campesina, la "Good Food March" se veut "la première marche citoyenne concernant la PAC", dont la réforme est actuellement en discussion à Bruxelles.

"Il est temps que nos responsables prennent conscience de la gravité de la situation. Une ferme disparaît toutes les deux minutes en Europe et, à ce rythme, c'est tout le monde paysan qui est menacé", a déclaré Xavier Delwaert, l'un des coordinateurs.

Il a justifié l'ampleur limitée de la manifestation, qui "aurait rassemblé plusieurs milliers de personnes il y a quelques années", par "la démobilisation des agriculteurs, qui sont épuisés".

Venus d'Abbeville (nord de la France), une trentaine de manifestants ont dénoncé le projet d'installation dans leur région d'une "ferme-usine" géante de 1.000 vaches laitières et 750 génisses, équipée d'un méthaniseur pour produire de l'électricité.

"Ce serait la plus grande ferme laitière de France et les risques sanitaires sont énormes", a déclaré Marc Dupont, de l'association locale Novissen. Il a appelé les pouvoirs publics à "rejeter ce projet d'étable industrielle qui menacé aussi les exploitations actuelles de la région".

Les 27 Etats membres de l'UE sont actuellement engagés dans des négociations serrées sur les projets de la Commission européenne, qui propose de rendre la politique agricole commune plus équitable en plafonnant les subventions et de conditionner une partie des aides au respect de l'environnement.

Vous aimerez aussi

Des indépendantistes taïwanais manifestent à Taipei, le 20 octobre 2018 [SAM YEH / AFP]
Asie A Taïwan, des dizaines de milliers d'indépendantistes dans la rue
Des migrants honduriens en route vers les Etats-Unis se reposent à la fontière avec le Mexique, le 19 octobre 2018 à Tecun Uman, au Guatemala [JOHAN ORDONEZ / AFP]
Amérique du Sud Honduras : manifestation à Tegucigalpa en solidarité avec la «caravane» de migrants
Manifestation de retraités, le 14 juin 2018 à paris [Thomas SAMSON / AFP/Archives]
Mouvement social Les retraités manifestent, l'exécutif sous pression de sa majorité

Ailleurs sur le web

Derniers articles