Cahuzac : "pas d'effort supplémentaire" après 2013

Le ministre du Budget Jérôme Cahuzac lors de la présentation du budget 2013 à Bercy, le 28 septembre 2012 [Bertrand Langlois / AFP] Le ministre du Budget Jérôme Cahuzac lors de la présentation du budget 2013 à Bercy, le 28 septembre 2012 [Bertrand Langlois / AFP]

Le ministre du Budget Jerôme Cahuzac a affirmé dimanche que le nouveau budget, marqué par une hausse de 20 milliards d'euros de la fiscalité, n'augurait pas de nouveaux efforts demandés aux Français et a assuré que la stabilité en matière d'impôts prévaudrait après 2013.

"L'effort fiscal, nous le demandons en 2013. Il n'y aura pas d'effort fiscal ensuite car le président de la République s'est engagé à la stabilité", a indiqué M. Cahuzac lors du Grand Rendez-Vous Europe 1/I-Télé/Le Parisien.

À suivre aussi

Politique Demande d'asile, aide médicale d'Etat... Macron veut durcir la politique migratoire
Politique Emmanuel Macron installe une application pour surveiller le travail de ses ministres
L'exécutif voulait une concertation apaisée sur sa réforme des retraites, c'est mal engagé: après un premier "coup de semonce" à la RATP, une mobilisation massive des avocats est prévue lundi, tandis que le gouvernement multiplie les entretiens avec les syndicats pour déminer le terrain [DAMIEN MEYER / AFP/Archives]
Conflit social Après la RATP, les avocats : sur les retraites, la parole est à la défiance

Ailleurs sur le web

Derniers articles