Coup de froid sur les salaires dans le privé

La Défense Le quartier d'affaires de La Défense, en région parisienne.[FRANCK FIFE / AFP]

Une étude du cabinet en ressources humaines Mercer révèle que les entreprises ont été plus nombreuses à geler les salaires cette année.

Mauvaise nouvelle pour les salariés du privé. Le gel des salaires a atteint un niveau deux fois supérieur aux anticipations des entreprises selon le cabinet Mercer qui publie aujourd'hui lundi une étude sur les salaires en France.

Selon le cabinet, 8% des entreprises ont ainsi gelé les salaires de leurs cadres dirigeants, 6% ceux des ouvriers et 5% n'ont pas augmenté leurs cadres.

Et pour 2013, les prévisions d'augmentation de salaires sont frileuses, "les entreprises se révélant moins optimistes que l'an dernier à la même date". En gros, au mieux, les gels de salaires seront identiques à ceux publiés aujourd'hui. Si la conjoncture se durcit, voilà qui n'augure pas de bonnes nouvelles pour les salariés.

 

Moins d'augmentation générale

Le cabinet de conseil en ressources humaines parle toutefois d'un "retour à un optimisme mesuré" en matière d'emploi, le nombre d'entreprises prévoyant de réduire leurs effectifs passant à 7%, contre 13% en 2012. Ce qui ne veut pas dire qu'elle vont embaucher, puisque Mercer indique qu'elles sont 22% à prévoir des recrutements contre 30% l'année dernière.

Dans son étude, Mercer observe également "la quasi-disparition des augmentations générales pour les cadres" et le développement des augmentations individuelles.

Vous aimerez aussi

Drogue Les hommes qui fument du cannabis, plus fertiles que les autres ?
Etats-Unis Beyoncé lance une bourse d’étude pour les femmes
L'alcool peut s'avérer beaucoup plus calorique que les sodas.
Alcool L'alcool fait consommer bien plus de calories que les sodas

Ailleurs sur le web

Derniers articles