Renault : une possible réduction de production

Carlos Ghosn, le 28 septelbre 2012 au Salon de l'Automobile à Paris [Eric Piermont / AFP/Archives] Carlos Ghosn, le 28 septelbre 2012 au Salon de l'Automobile à Paris [Eric Piermont / AFP/Archives]

Le PDG de Renault Carlos Ghosn a assuré lundi que le constructeur automobile n'avait "pas de projet" de fermeture de site en France, admettant toutefois qu'il pourrait être amené à réduire sa production si la baisse de ses ventes dans l'Hexagone se poursuivait.

"Si on a une année 2013 du même acabit que 2012 et que les perspectives 2014 ne sont pas meilleures, cela veut dire que nous devrons nous adapter aux nouvelles conditions de marché", a déclaré Carlos Ghosn sur Europe 1.

"Ca veut dire réduire sa production par rapport à la demande", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la possibilité pour Renault de fermer des sites en France, M. Ghosn a répondu: "Je ne pense pas, nous n'avons pas de projet".

Mais, a-t-il ajouté, "si le marché continue de baisser à coup de 10% par an, personne ne pourra résister à ce genre de spirale".

"Si, par exemple, sur 2013 nous voyons une très légère baisse de l'Europe et une récupération à partir de 2014, l'essentiel sera préservé", a-t-il toutefois indiqué.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes du groupe Renault (marques Renault et Dacia) ont chuté de 19,8%, la baisse atteignant même 33,4% pour le seul mois de septembre.

"C'est un mauvais mois, nous l'avions anticipé (...) mais nous conservons 25% de parts de marché en France", a fait valoir Carlos Ghosn.

Le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) a revu lundi à la baisse sa prévision de ventes de voitures neuves en France pour 2012 tablant désormais sur une baisse de 12% contre une fourchette jusqu'ici comprise entre -8 et -10%.

Vous aimerez aussi

Automobile Le rallye Dakar aura lieu en Arabie saoudite en 2020
Le directeur de l'écurie Mercedes Toto Wolff (d) et le pilote britannique Lewis Hamilton, le 13 mars 2019 à Melbourne [PETER PARKS / AFP/Archives]
Automobile F1 : avec ses consignes d'équipe, Ferrari ouvre la boîte de Pandore
Les noms des responsables désignés par Carlos Ghosn ont été coupés au montage, sur demande de ses avocats.
Automobile Carlos Ghosn se dit «innocent» et accuse des dirigeants de Nissan de «trahison»

Ailleurs sur le web

Derniers articles