Bientôt une Nissan à 3.000 dollars ?

Le PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn, le 28 septembre 2012 au Mondial de l'automobile à Paris [Eric Piermont / AFP/Archives] Le PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn, le 28 septembre 2012 au Mondial de l'automobile à Paris [Eric Piermont / AFP/Archives]

Le PDG de Nissan, Carlos Ghosn, espère proposer la voiture bon marché Datsun du constructeur automobile Nissan à partir de 3.000 dollars lors de sa sortie en Indonésie, Inde et Russie en 2014, d'après des propos rapportés par le Wall Street Journal.

Le quotidien affirme que Nissan voudrait vendre le modèle le moins cher de la marque Datsun entre 3.000 et 5.000 dollars (2.325 euros à 3.875 euros), expliquant avoir obtenu des détails exclusifs sur ce projet auprès de M. Ghosn lui-même et d'autres responsables du groupe japonais.

Lors de l'annonce du projet Datsun, le constructeur, propriété à 43,8% du français Renault, n'avait fourni aucun prix indicatif. La presse japonaise avait évoqué un tarif de base de quelque 500.000 yens (5.000 euros).

D'après le Wall Street Journal, M. Ghosn a expliqué vouloir sortir six modèles de Datsun à partir de 2014 à un prix minimal que seule une poignée de voitures produites en Chine et en Inde pourraient battre.

Afin de compresser ses coûts, Nissan va se fournir quasi-exclusivement en pièces détachées dans les pays où la voiture sera produite et vendue.

En outre, affirme le Wall Street Journal, les Datsun ne devraient pas bénéficier du confort et des dernières innovations de sécurité des deux autres marques du groupe - Nissan elle-même et Infiniti (voitures de luxe).

Pour cette raison, le groupe n'a pas l'intention de vendre des Datsun aux Etats-Unis ou dans d'autres pays développés, où les exigences sécuritaires plus élevées imposeraient un tarif plus haut, ajoute le quotidien. "Si vous allez aux Etats-Unis, cela ne se terminera pas à 3.000 dollars", a reconnu M. Ghosn.

Le PDG de Nissan a assuré que la future Datsun serait "moderne et rafraîchissante", jugeant que les consommateurs des pays émergents voulaient une voiture qui "les met à l'aise et entre dans leur budget".

D'après lui, cette marque sera "l'une des accélératrices de croissance" de Nissan qui veut élever sa part de marché mondial d'un peu plus de 6% actuellement à 8% d'ici à 2016.

La marque Datsun avait été développée une première fois par Nissan dans les années 1930, rencontrant un certain succès, en particulier aux Etats-Unis, parmi le segment des voitures bon marché. Elle avait été progressivement abandonnée à partir de 1981, afin de donner plus de visibilité à Nissan.

En ressuscitant cette marque, Nissan veut renforcer sa présence dans les pays émergents asiatiques. Hormis la Chine, devenue le premier marché automobile devant les Etats-Unis et où Nissan est déjà présent, les marchés des pays d'Asie du sud-est disposent d'impressionnants potentiels de croissance, à mesure que la classe moyenne s'y renforce.

Vous aimerez aussi

Tourisme Le classement des passeports les plus puissants du monde dévoilé
Formule 1 GP du Japon : victoire de Lewis Hamilton, Sebastian Vettel 6e après un accrochage
Un poissonnier au marché de Tsukiji à Tokyo, le 27 septembre 2018  [Kazuhiro NOGI / AFP/Archives]
Japon A Tokyo, l'adieu au mythique marché au poisson de Tsukiji

Ailleurs sur le web

Derniers articles