Les banques européennes vont-elles isoler leurs activités à risque ?

Un rapport préconise d'isoler les activités à risque des banques des autres activités. Un rapport préconise d'isoler les activités à risque des banques des autres activités.[JOHN MACDOUGALL / AFP]

Les activités les plus risquées effectuées par les banques devraient être séparées du reste de leurs activités et regroupées dans des entités à part au sein des groupes bancaires, selon un rapport remis mardi à la Commission européenne.

Très attendu par les milieux bancaires, le rapport du groupe de travail présidé par le gouverneur de la Banque de Finlande Erkki Liikanen a été remis au commissaire européen chargé des Services financiers, Michel Barnier.

"Ce rapport alimentera nos réflexions sur les mesures complémentaires à prendre. Je vais à présent envisager les prochaines étapes, au cours desquelles la Commission étudiera l'impact de ces recommandations", a réagi M. Barnier, cité dans un communiqué.

La Commission va notamment lancer des consultations avant de décider si elle s'appuie sur ce rapport pour faire une proposition législative.

La principale recommandation du texte est d'instaurer une séparation légale entre les activités classiques des banques et leurs "activités de trading à haut risque".

À suivre aussi

Alberto Fernandez est président de l'Argentine depuis le 10 décembre.
Argentine L'Argentine en «défaut de paiement virtuel» selon son président
Les hôpitaux de France asphyxiés par une dette colossale
Santé Les hôpitaux de France asphyxiés par une dette colossale
Économie La dette mondiale devrait dépasser 250.000 milliards de dollars d'ici à la fin de l'année

Ailleurs sur le web

Derniers articles