Boeing anticipe une expansion du fret aérien

Un Boeing 747-8 [Stephen Brashear / AFP/Getty Images/Archives] Un Boeing 747-8 [Stephen Brashear / AFP/Getty Images/Archives]

Le constructeur aéronautique américain Boeing a estimé mardi que le marché mondial du fret aérien allait augmenter de 5,2% par an en moyenne sur les 20 ans à venir grâce à la croissance mondiale et à la progression du trafic vers et depuis l'Asie.

D'après les prévisions Boeing World Air Cargo Forecast 2012/2013, présentées mardi, cette croissance va s'appuyer sur une progression du produit intérieur brut mondial qui va "presque doubler sur cette période", souligne Boeing dans un communiqué.

"Le commerce devrait progresser grâce à l'ouverture à la concurrence des marchés et à des appareils plus efficaces, tandis que l'amélioration des infrastructures va réduire les coûts du fret aérien", ajoute Boeing.

"Le trafic aérien devrait progresser sur le long terme malgré la faiblesse du marché de court terme et les incertitudes économiques dans le monde", ajoute-t-il.

Le trafic du fret aérien a baissé légèrement en 2011 et depuis le début de 2012, note ainsi Boeing.

Boeing table sur une flotte mondiale de fret aérien qui va passer à 3.198 appareils en 2031 contre 1.738 actuellement, les gros porteurs représentant 36% de cette flotte contre 31% actuellement.

La croissance du trafic vers et depuis l'Asie devrait tirer le secteur.

Le constructeur table sur des prix du carburant "volatils" mais ne prévoit pas qu'ils progressent en moyenne bien au-delà de leurs niveaux actuels, précise le communiqué.

Vous aimerez aussi

La Première ministre britannique Theresa May (c) arrive au salon de Farnborough, dans le sud-ouest de Londres, accompagnée du patron d'Airbus Tom Enders (d), le 16 juillet 2018 [Ben STANSALL / AFP]
Royaume-Uni Début en fanfare du salon aéronautique de Farnborough, inquiet du Brexit
Conflit social L'intersyndicale d'Air France annonce de nouvelles grèves «début mai»
Le siège d'Airbus à Blagnac, dans la banlieue de Toulouse, le 6 mars 2018 [REMY GABALDA / AFP]
Aéronautique Airbus : baisse de cadences et conséquences sociales à prévoir

Ailleurs sur le web

Derniers articles