Chine : la consommation d'énergie en hausse de 3,9%

Des briques de charbon dans un commerce de Huaibei, en Chine [ / AFP/Archives] Des briques de charbon dans un commerce de Huaibei, en Chine [ / AFP/Archives]

La consommation d'énergie de la Chine, premier émetteur mondial de CO2, a augmenté de 3,9% en 2012 par rapport à 2011, mais celle par unité de produit intérieur brut (PIB) a diminué de 3,6%, a rapporté le gouvernement.

La consommation d'énergie chinoise s'est élevée en 2012 à 3,62 milliards de tonnes équivalent charbon, a précisé le Bureau national des Statistiques (BNS) dans un document sur l'état général de l'économie chinoise publié vendredi.

Selon une estimation du quotidien économique Diyi Caijing, le charbon représente 66,4% du total de l'énergie consommée dans le pays, le pétrole 18,9% et le gaz naturel 5,5%.

Le reste est fourni essentiellement par l'hydroélectricité, la proportion du nucléaire étant encore très faible dans le mix énergétique chinois, malgré l'important programme de construction de centrales atomiques du pays.

Le BNS précise que la consommation d'énergie chinoise a augmenté en 2012 de 2,5% pour le charbon, de 6% pour le pétrole, de 10,2% pour le gaz naturel et de 5,5% pour l'électricité.

Par unité de 10.000 yuans (1.215 euros) de PIB, la consommation d'énergie de la deuxième économie mondiale a en revanche baissé de 3,6%, toujours selon le BNS.

La Chine s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, non pas en valeur absolue mais par unité de PIB, de 40 à 45% d'ici 2020 par rapport au niveau de 2005.

Mais le PIB chinois augmente rapidement, puisque sa croissance s'est élevée l'an dernier à 7,8%, son taux le plus faible en 13 ans, après avoir atteint 9,3% de 2011 et 10,4% en 2010.

À suivre aussi

Une brigade anti-pollution pour protéger le Mont-Blanc
Environnement Une brigade anti-pollution pour protéger le Mont Blanc
Environnement En un an, les data centers chinois polluent autant que 21 millions de voitures
Les résultats de l'étude montrent des taux élevés de PCB dans la graisse des dauphins, l'une des principales causes du déclin des cétacés en Europe.
Environnement Les dauphins vivant dans la Manche exposés à un «cocktail» de polluants

Ailleurs sur le web

Derniers articles