L'UE prête à de la flexibilité dans l'assainissement des finances publiques

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, le 23 octobre 2012 à Strasbourg [Patrick Hertzog / AFP/Archives] Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, le 23 octobre 2012 à Strasbourg [Patrick Hertzog / AFP/Archives]

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a assuré mercredi soir le nouveau chef du gouvernement italien, Enrico Letta, que l'UE était prête à "utiliser pleinement la flexibilité existante tout en conservant comme objectif central le maintien de finances publiques saines".

"J'ai redit que l'UE continuerait à se tenir aux côtés de l'Italie dans la poursuite de notre engagement commun de surmonter la crise économique et de promouvoir la croissance et les emplois, en utilisant pleinement la flexibilité existante tout en conservant comme objectif central le maintien de finances publiques saines", a déclaré dans un communiqué M. Van Rompuy à l'issue d'une rencontre avec M. Letta.

Cette rencontre tardive clôturait une journée au cours de laquelle M. Letta avait rencontré le président français François Hollande à Paris, puis le Premier ministre belge Elio Di Rupo à Bruxelles, avec lesquels il avait promis le respect par l'Italie de ses engagements européens en matière de déficits, tout en plaidant pour des mesures en faveur de la croissance.

À suivre aussi

Les hôpitaux de France asphyxiés par une dette colossale
Santé Les hôpitaux de France asphyxiés par une dette colossale
Économie La dette mondiale devrait dépasser 250.000 milliards de dollars d'ici à la fin de l'année
Prévisions de croissance de l'OCDE [ / AFP]
Économie L'OCDE attend la plus faible croissance mondiale depuis 10 ans

Ailleurs sur le web

Derniers articles