Un trader a quitté BNP Paribas après une lourde perte

L'entrée d'une agence BNP Paribas à Paris [Loic Venance / AFP/Archives] L'entrée d'une agence BNP Paribas à Paris [Loic Venance / AFP/Archives]

Un trader expérimenté de BNP Paribas en poste aux Etats-Unis a brutalement quitté la banque en 2012 en raison d'une perte évaluée entre 10 et 25 millions de dollars causée par son département, a assuré le Financial Times sur son site internet.

Lionel Crassier a été rappelé de New York à Paris en mars 2012 avant de quitter la banque, ont indiqué jeudi au quotidien britannique des affaires trois personnes proches du dossier. Deux autres sources ont ajouté que la perte était supérieure à 10 millions de dollars mais inférieure à 25 millions.

BNP Paribas, interrogée par le Financial Times qui rappelle que la banque est connue pour son contrôle strict des risques, a seulement confirmé avoir transféré de New York à Paris un collaborateur en raison d'un mauvais jugement de "trading".

À suivre aussi

Rayan Cherki a décidé de signer son premier contrat professionnel à Lyon jusqu'en 2022.
Football Qui est Rayan Cherki, le grand espoir du football français ?
Retraites : réforme reportée
Politique Retraites : la réforme reportée ?
Violences sexuelles Une touriste française victime d'un viol en réunion au Cambodge

Ailleurs sur le web

Derniers articles