Shang Xia, le "Hermès chinois", va ouvrir un magasin à Paris

Un homme passe près d'un vêtement de la marque Shang Xia le 15 septembre 2011 à Shaghaï [Mark Ralston / AFP/Archives] Un homme passe près d'un vêtement de la marque Shang Xia le 15 septembre 2011 à Shaghaï [Mark Ralston / AFP/Archives]

La marque Shang Xia, lancée en 2010 par Hermès en Chine, ouvrira en septembre à Paris son premier magasin hors de Chine, selon un communiqué mardi de la filiale de Hermès.

La boutique de 70 mètres carrés dessinée par l'architecte japonais Kengo Kuma occupera la place d'un ancien magasin du maroquinier Furla, dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés prisé des touristes et des Parisiens, et à deux pas d'un magasin Hermès ouvert fin 2010.

Shang Xia, qui se veut la vitrine d'un savoir-faire chinois, propose des lignes de bijoux, textiles, objets pour la maison et mobilier notamment, tous liés à la culture chinoise.

La marque a été lancée en septembre avec un premier magasin à Shanghai, où est basée Shang Xia. Un deuxième magasin a ouvert en octobre 2012 à Pékin.

Avec Shang Xia, le patron de Hermès Patrick Thomas a voulu "transférer la philosophie de Hermès en Chine" afin de créer un "Hermès chinois".

Le démarrage de la marque est lent et les bénéfices ne sont pas encore au rendez-vous. Mais Hermès assure que les premiers résultats ont dépassé ses attentes et explique avoir fait avec Shang Xia un investissement pour l'avenir.

La Chine devrait être d'ici quelques années le premier marché mondial du luxe, selon les estimations du secteur.

Le fabricant des sacs Kelly et Birkin et des carrés de soie compte pour sa part 38 magasins en "grande Chine" (soit 21 en Chine continentale, 8 à Hong Kong, 3 à Macao et 6 à Taïwan). Deux ouvertures sont prévues: un magasin Hermès cette année à Ningbo, au sud de Shanghai, puis une Maison Hermès à Shanghai début 2014.

À suivre aussi

Le célèbre asile psychiatrique de Broadmoor pourrait être vendu pour devenir un hôtel de luxe. (photo d'illustration)
Insolite Un ancien hôpital psychiatrique pourrait devenir un hôtel de luxe
Le géant du luxe français LVMH espère s'emparer du célèbre joaillier américain Tiffany pour 16,3 milliards de dollars [Martin BUREAU, Vincenzo PINTO / AFP/Archives]
Luxe Le géant du luxe français LVMH et le joaillier américain Tiffany officialisent leur union pour 16,2 milliards de dollars
Le géant mondial du luxe LVMH souhaite acquérir le joaillier américain Tiffany, célèbre pour ses bagues de fiançailles, a indiqué à l'AFP dans la nuit de samedi à dimanche une source proche du dossier. [Vincenzo PINTO / AFP/Archives]
Luxe LVMH veut s'emparer du joaillier américain Tiffany

Ailleurs sur le web

Derniers articles