Etats-Unis: resserrer la politique monétaire ralentirait la reprise, selon Bernanke

Le président de la Fed, Ben Bernanke, le 22 mai 2013 à Washington DC [Alex Wong / Getty Images/AFP] Le président de la Fed, Ben Bernanke, le 22 mai 2013 à Washington DC [Alex Wong / Getty Images/AFP]

Le président de la Fed, Ben Bernanke, a déclaré mercredi qu'un resserrement "prématuré" de la politique monétaire présentait des risques "substantiels" d'un ralentissement de l'économie américaine.

"Un resserrement prématuré de la politique monétaire pourrait conduire à une hausse temporaire des taux mais comporterait aussi le risque substantiel de ralentir ou d'arrêter la reprise et causerait un plus fort recul de l'inflation", a indiqué M. Bernanke devant la Commission économique jointe du Congrès.

La croissance économique a continué de progresser à un "rythme modéré" (2,5% en rythme annualisé au premier trimestre), dit M. Bernanke, ajoutant que le marché de l'emploi restait "faible" en dépit d'"amélioration".

Il souligne que, "dans les prochaines années", l'inflation devrait rester autour ou sous la barre des 2%, qui constitue l'objectif visé par la Fed pour promouvoir à la fois l'emploi et la stabilité des prix.

Evoquant un éventuel "recalibrage" des rachats d'actifs, qui ont permis d'injecter des liquidités dans le système financier afin de soutenir l'activité, M. Bernanke note que "le Comité monétaire continuera à évaluer le degré de progrès" de l'économie pour décider de les ralentir ou non.

La prochaine réunion du Comité monétaire de la Fed est prévue les 18 et 19 juin. D'ici là, la Réserve Fédérale aura eu de nouvelles données sur l'emploi le 7 juin et l'inflation une semaine plus tard.

Vous aimerez aussi

La Sécurité sociale dégagera un excédent de 700 millions d'euros en 2019, "pour la première fois depuis 2001" selon le budget présenté mardi par le gouvernement, qui prévoit également d'importantes économies sur l'Assurance maladie, les retraites et les allocations familiales [PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives]
Économie Sécu : premier budget en excédent depuis dix-huit ans, à 700 millions d'euros en 2019
La cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini, le 24 septembre 2018 à New York [MANDEL NGAN / AFP]
Économie Iran : les Européens instaurent un troc pour échapper aux sanctions américaines
sodas Le Français Tropico racheté par Coca-Cola

Ailleurs sur le web

Derniers articles