Hollande annonce une initiative franco-allemande

La chancelière allemande Angela Merckel et François Hollande, le 22 mai 20113 à Bruxelles [Bertrand Langlois / AFP] La chancelière allemande Angela Merckel et François Hollande, le 22 mai 20113 à Bruxelles [Bertrand Langlois / AFP]

Le président français François Hollande a annoncé mercredi qu'il rencontrerait la chancelière allemande Angela Merkel le 30 mai pour mettre au point une "contribution commune" pour le prochain sommet européen en juin.

Ce sera la première contribution commune du couple franco-allemand depuis l'arrivée au pouvoir de M. Hollande il y a un peu plus d'un an.

Après la rencontre jeudi à Leipzig en marge du congrès du SPD, il y aura "un autre rendez-vous (...) le 30 mai pour que nous puissions adopter ensemble notre contribution commune pour le sommet de juin", a déclaré M. Hollande lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet européen à Bruxelles.

Après Leipzig il y aura "un autre rendez-vous (avec Merkel), cette fois-ci à mon initiative le 30 mai pour que nous puissions adopter ensemble notre contribution commune au conseil européen du mois de juin".

M. Hollande n'a pas précisé le thème de cette contribution pour le sommet des 27 et 28 juin, qui portera sur les questions économiques, la croissance, la compétitivité et l'emploi.

Le chef de l'Etat français a annoncé une troisième rencontre avec Mme Merkel le 3 juillet sur l'emploi des jeunes. "Mme Merkel organise une réunion à Berlin avec l'ensemble des ministres du Travail et de l'Emploi des pays membres de l'Union sur la question essentielle du chômage des jeunes", a-t-il dit.

"Nous aurons là aussi à faire des propositions communes et à tirer de toutes les expériences européennes (...) les meilleures solutions pour réduire le chômage des jeunes", a-t-il ajouté.

Mme Merkel a indiqué lors de sa conférence de presse qu'elle présiderait avec François Hollande cette réunion à laquelle sont également invités les présidents du Conseil européen, Herman Van Rompuy, de la Commission, José Manuel Barroso, et de la Lituanie, Dalia Grybauskaite, dont le pays assurera à partir du 1er juillet la présidence semestrielle de l'UE.

Mme Merkel a estimé que les Etats membres dont les taux de chômage sont faibles, comme les pays scandinaves, les Pays-Bas et l'Allemagne "doivent partager leur expériences" en matière de mesures pour le marché de l'emploi.

D'autre part, la ministre allemande du Travail, Ursula von der Leyen, et son collègue des Finances, Wolfgang Schäuble, ont dévoilé mercredi à Berlin les grandes lignes d'une initiative franco-allemande contre le chômage des jeunes en Europe.

Ce "New Deal pour l'Europe", annoncé le 13 mai dans la presse allemande, vise à une meilleure utilisation de fonds européens déjà existants. Elle doit être présentée plus concrètement à Paris le 28 mai, selon le gouvernement allemand.

L'UE souhaite un accord sur l'échange d'informations fiscales

Vous aimerez aussi

Les Premiers ministres luxembourgeois Xavier Bettel, britannique Theresa May et slovaque Peter Pellegrini lors du sommet de l'UE à Salzbourg, le 20 septembre 2018 [JOE KLAMAR / AFP/Archives]
Union Européenne Brexit : des dirigeants européens pour un second référendum
Union Européenne Quand Emmanuel Macron interrompt Viktor Orban en pleine interview
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à Salzbourg le 19 septembre 2018. [Christof STACHE / AFP]
Union Européenne Dernière ligne droite sous tension pour les négociations du Brexit

Ailleurs sur le web

Derniers articles