Le port de Rotterdam ouvre une immense extension

L'extension "Maasvlakte 2" du port de Rotterdam, le 22 mai 2013 [Bas Czerwinski / ANP/AFP] L'extension "Maasvlakte 2" du port de Rotterdam, le 22 mai 2013 [Bas Czerwinski / ANP/AFP]

Le plus grand port d'Europe, Rotterdam, a officiellement ouvert mercredi une extension ayant coûté plusieurs milliards d'euros qui lui permettra d'accueillir les plus grands bateaux du monde grâce à des bassins plus profonds et plus larges.

L'extension "Maasvlakte 2" est le plus grand projet maritime aux Pays-Bas depuis plusieurs décennies. Le port, quatrième au monde, devra d'ailleurs encore attendre vingt ans pour que l'extension soit pleinement opérationnelle, à l'heure où le commerce maritime continue à croître malgré la crise économique mondiale.

La première étape du projet "Maasvlakte 2" a été achevée avec un coût de 1,55 milliard d'euros, soit 150 millions de moins qu'initialement prévu, a assuré à des journalistes Rene van der Plas, le directeur du projet. Ce dernier coûtera en tout environ 3 milliards d'euros.

"Cela veut dire qu'il y aura plus de place pour les nouveaux grands porte-conteneurs, pour de nouveaux magnifiques terminaux, et qu'il y aura 2.000 hectares pour Rotterdam", a déclaré la ministre néerlandaise des Infrastructures et de l'Environnement Melanie Schultz van Haegen : "cela veut également dire des milliers d'emplois, directs ou indirects".

La structure de l'extension a maintenant été achevée grâce à 240 millions de mètres cubes de sable ayant été déplacés, assez pour remplir 160 fois le stade de football de l'équipe locale, le Feyenoord Rotterdam, a indiqué le port dans un communiqué.

la ministre néerlandaise des Infrastructures et de l'Environnement Melanie Schultz van Haegen inaugure l'extension du port de Rotterdam, le 22 mai 2013 [Bas Czerwinski / ANP/AFP]
Photo
ci-dessus
la ministre néerlandaise des Infrastructures et de l'Environnement Melanie Schultz van Haegen inaugure l'extension du port de Rotterdam, le 22 mai 2013
 

Si "Maasvlakte 2" est maintenant ouverte au trafic maritime, aux trains et aux voies fluviales, les porte-conteneurs ne pourront décharger leur cargaison qu'à partir de fin 2014 sur deux nouveaux terminaux, a précisé M. Van der Plas.

Une digue de 3,5 kilomètres de long devant protéger le port des assauts de la mer du Nord a en outre été construite à partir de 7 millions de tonnes de pierre et 20.000 blocs de béton.

En 2033, lorsque les quatre bassins de l'extension seront pleinement opérationnels, "Maasvlakte 2" permettra de quasiment doubler la capacité de transbordement du port, de 19 millions de conteneurs par an à 36 millions. Le nombre annuel de bateaux pouvant transiter par le port devrait passer de 34.000 actuellement à 57.000 en 2035.

Elle permettra également d'accueillir 24 heures sur 24 les plus grands porte-conteneurs du monde, dont la capacité a quasiment doublé sur la dernière décennie pour atteindre 18.000 conteneurs. Ils peuvent en outre atteindre 400 mètres de long et 60 mètres de large.

Malgré la crise économique, le trafic maritime de conteneurs mondial devrait doubler d'ici à 2030, et ce même selon les prévisions les plus pessimistes.

Vous aimerez aussi

Le paquebot Harmony of the seas, le plus gros navire de croisière au monde, quitte son berceau de Saint-Nazaire, le 15 mai 2016 [JEAN-FRANCOIS MONIER                 / AFP]
Saint-Nazaire «Harmony of the Seas» a quitté Saint-Nazaire
cargo Le Modern Express est arrivé au port de Bilbao
Polynésie Des baleines aperçues dans le port de Papeete

Ailleurs sur le web

Derniers articles