Auchan signe l'accord sur la sécurité des usines au Bangladesh

Un drapeau portant le logo Auchan [Phililppe Huguen / AFP/Archives] Un drapeau portant le logo Auchan [Phililppe Huguen / AFP/Archives]

Le groupe de distribution français Auchan a annoncé jeudi qu'il allait signer le Fire and Building Safety Agreement, accord destiné à renforcer la sécurité des usines textiles au Bangladesh, auquel ont déjà adhéré plusieurs grandes enseignes internationales.

"En tant que discounter responsable, ce matin, en Comité éthique exceptionnel, nous avons pris, après un examen très attentif du document, la décision de signer le Fire and Building Safety agreement", a annoncé Auchan dans un communiqué.

Le distributeur français précise toutefois que sa signature sera soumise à la possibilité de pouvoir en "clarifier les modalités", estimant qu'un "certain nombre de points (de l'accord) méritent d'être précisés".

Plusieurs grandes marques occidentales d'habillement, dont Carrefour (marque Tex), l'italien Benetton, l'espagnol Inditex (marque Zara), le britannique Marks and Spencer ou le suédois H&M, ont déjà signé mi-mai cet accord, mis en place après l'effondrement d'un immeuble qui a fait 1.127 morts fin avril près de Dacca.

Mercredi, la ministre du Commerce extérieur Nicole Bricq avait lancé un appel aux entreprises françaises pour qu'elles s'associent à cet accord.

Auchan indique qu'il compte également mettre en place un "plan d'actions concrètes afin de sécuriser encore la traçabilité de l'ensemble des produits textiles à nos marques, sur l'ensemble de nos marchés d'approvisionnement". Celui-ci sera rendu public d'ici au 14 juillet.

Le distributeur réaffirme enfin n'avoir passé "aucune commande à un atelier de Rana Plaza (l'immeuble qui s'est effondré, ndlr)".

Il ajoute toutefois avoir de "fortes suspicions" sur le fait qu'un de ses fournisseurs ait pu faire appel, sans l'en informer, à un sous-traitant qui opérait dans l'immeuble.

"Nous avons l'intention, dès confirmation de preuves, d'engager des poursuites judiciaires contre lui", assure le groupe nordiste.

Vous aimerez aussi

Les candidats à la reprise de Tati et des autres enseignes d'Agora Distribution (groupe Eram) ont présenté mardi aux instances représentatives du personnel leurs offres, qui ont été améliorées. [Joël SAGET / AFP/Archives]
Social La Foir'Fouille et Gifi pour reprendre Tati ?
lapin Vidéo : une association dénonce le sort réservé aux lapins angora
Des ouvriers du textile et des survivants du Rana Plaza défilent aux abords du lieu de la catastrophe qui a fait plus de 1.100 morts en 2013, le 24 avril 2016 à Savar dans la banlieue de Dacca [MUNIR UZ ZAMAN                       / AFP]
Bangladesh Bangladesh : trois ans après le Rana Plaza, les ouvriers demandent justice

Ailleurs sur le web

Derniers articles