Etats-Unis : 5% des fonctionnaires en congés forcés

Vue aérienne du Pentagone, ministère américain de la Défense à Arlington (Virginie) [ / AFP/Archives] Vue aérienne du Pentagone, ministère américain de la Défense à Arlington (Virginie) [ / AFP/Archives]

Environ 5% des fonctionnaires fédéraux, selon la Maison Blanche, étaient en congés forcés et sans solde vendredi en raison des coupes budgétaires en vigueur dans le pays début mars.

"En raison de la situation budgétaire actuelle, tous les bureaux des services fiscaux seront fermés vendredi 24 mai" : tel était par exemple le message vocal entendu sur le répondeur du fisc américain, fermé comme quatre autres agences fédérales à la veille d'un week-end de trois jours (lundi est le jour férié de Memorial Day).

L'objectif : satisfaire aux coupes budgétaires rendues obligatoires par une loi de réduction du déficit votée par le Congrès en 2011, et que les élus ne se sont jamais entendus pour annuler.

Outre le fisc et ses 90.000 fonctionnaires, le département du Logement, l'agence de l'Environnement et l'équivalent du secrétariat au Budget étaient complètement fermés vendredi; les départements du Travail et de l'Intérieur l'étaient aussi partiellement, soit un total d'environ 115.000 fonctionnaires, selon un responsable de la Maison Blanche.

Le fisc sera aux abonnés absents quatre autres jours ouvrables cet été, pendant lesquels personne ne répondra aux contribuables qui appelleraient pour, par exemple, régler leur situation fiscale.

La quasi-totalité des autres fonctionnaires de l'Etat fédéral seront aussi renvoyés chez eux plusieurs jours cet été. Au Pentagone, qui doit dégager 8% d'économies par rapport à son budget annuel, près de 800.000 civils resteront chez eux, sans être payé, un jour par semaine à partir du 8 juillet et jusqu'à fin septembre.

Seuls les contrôleurs aériens ont été épargnés in extremis, les élus du Congrès votant une mesure pour éviter des fermetures impopulaires de tours de contrôle.

"Ces agences fournissent tous les jours les services dont ont besoin les contribuables et les habitants de ce pays", a regretté auprès de l'AFP Bill Dougan, président d'un grand syndicat de fonctionnaires fédéraux.

D'autres agences laissent plus de flexibilité à leurs fonctionnaires dans le choix des dates de congés forcés. Mais le syndicaliste relativise: "C'est probablement mieux d'avoir un jour de congé avant un week-end de trois jours, ça c'est sûr".

Vous aimerez aussi

Des Tunisiens manifestent à Tunis contre la loi de finances de 2018, adressant un «carton jaune» au gouvernement, le 12 janvier 2018 [Sofiene HAMDAOUI / AFP]
contestation Tunisie : «carton jaune» au gouvernement des manifestants anti-austérité
La police tunisienne traque les manifestants à Siliana dans le nord de la Tunisie dans la nuit du 11 au 12 janvier 2018 [Faouzi DRIDI / AFP]
contestation Tunisie : 778 arrestations depuis le début des manifestations
aides publiques Baisse des aides aux logements : les équipes Macron et Hollande se renvoient la faute

Ailleurs sur le web

Derniers articles