La Bourse de Tokyo ouvre en forte hausse au lendemain d'un plongeon

Tableau des changes le 24 mai 2013 à Tolyo [Kazuhiro Nogi / AFP] Tableau des changes le 24 mai 2013 à Tolyo [Kazuhiro Nogi / AFP]

La Bourse de Tokyo a ouvert vendredi en forte hausse de 3% au lendemain d'un plongeon de plus de 7%, les investisseurs étant rassurés par la bonne tenue du marché américain et la remontée du dollar.

Après une dizaine de minutes de cotation, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes bondissait de 3,01%, ou 435,51 points, à 14.919,49 points.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau grimpait pour sa part de 2,45%, ou 29,08 points, à 1.217,42 points.

Les opérateurs à Tokyo semblaient soulagés, au lendemain d'un plongeon de 7,32%, inédit depuis plus de deux ans.

"Il semble que la vente d'hier ne soit pas symptomatique d'une faiblesse structurelle, et d'éventuels nouveaux mouvements de ventes ne dureront pas longtemps", a jugé Hiroichi Nishi, courtier chez SMBC Nikko Securities, cité par Dow Jones Newswires.

L'indice Nikkei a bondi de quelque 80% en six mois, dopé par la perspective d'une politique monétaire autrement plus accommodante de la part de la Banque du Japon (BoJ), aussi les investisseurs ont-ils pris prétexte d'un indicateur décevant en Chine pour prendre des bénéfices jeudi.

Certains ont aussi exprimé leurs craintes face au ralentissement des mesures exceptionnelles de soutien à l'économie de la banque centrale américaine (Fed).

Les Bourses européennes ont aussi perdu du terrain dans la foulée jeudi, mais dans une moindre mesure: Paris, Francfort et Londres ont perdu chacune environ 2%.

Et Wall Street a encore mieux résisté par la suite, ne perdant que quelques miettes. Nombre d'opérateurs ont jugé que le soutien de la Fed ne serait pas retiré immédiatement, tandis que des indicateurs européens et américains positifs ont aussi soutenu la cote.

Le yen a de surcroît reperdu une bonne part du rebond qu'il avait entamé jeudi, le dollar retrouvant un nouveau presque aussi élevé qu'avant le plongeon de la Bourse de Tokyo jeudi.

La dépréciation du yen, quasi continue depuis six mois, est une bonne nouvelle pour les groupes exportateurs japonais car elle élève la valeur de leurs revenus tirés de l'étranger, une fois convertis en monnaie japonaise.

La conjonction de ces facteurs rassurant pour les investisseurs tokyoïtes faisait remonter les indices vendredi matin.

Vous aimerez aussi

Traders à la cloture sur le New York Stock Exchange le 5 février 2018  [Bryan R. Smith / AFP]
Bourse A Wall Street, le Dow Jones repart de l'avant et prend plus de 2%
La chute de Wall Street s'est propagé aux marchés financiers mondiaux [ERIC PIERMONT / AFP/Archives]
Bourse Krach ou pas krach ? Les marchés se font peur mais l'économie est solide
Cryptomonnaie Binance et les plateformes de cryptomonnaies victimes de leur succès

Ailleurs sur le web

Derniers articles