Le groupe de luxe Loro Piana investit dans la vigogne blanche

Des vigognes le 19 juin 2010 au Pérou [Cris Bouroncle / AFP/Archives] Des vigognes le 19 juin 2010 au Pérou [Cris Bouroncle / AFP/Archives]

Le groupe de luxe familial italien Loro Piana a annoncé vendredi à Rome un important investissement en Argentine pour développer l'élevage et la production de laine de "vigogne blanche", mû à la fois par des objectifs philanthropiques et de business.

Pour cette firme très haut de gamme de 2.300 salariés au chiffre d'affaires en forte croissance (+13,1% sur un an à 630 millions d'euros en 2012), le coeur d'activité est le cachemire et les vêtements en vigogne (animal cousin du lama, recherché pour son pelage soyeux) sont un pari récent générant seulement 1 à 1,5% des ventes.

Après la mise en place d'une réserve au Pérou, à Lucanas, le groupe vient d'investir 1,6 million de dollars pour prendre le contrôle (60%) de la société argentine Sanin et répéter l'expérience dans la province de Catamarca.

Les dirigeants actuels Sergio et Pier Luigi Loro Piana ont en fait réalisé le vieux rêve de Franco, leur père, qui voulait "coûte que coûte" utiliser cette laine légère et douce, "le meilleur tissu au monde".

"Mon père avait développé une technique de fabrication dès les années 60, c'est donc très important pour nous, même si l'impact sur notre chiffre d'affaires est insignifiant", a expliqué à la presse Sergio Loro Piana.

Hommage au patriarche, pari audacieux compte tenu d'un coût de production "8 ou 10 fois plus élevé que le cachemire" et passion philanthropique et écologique.

Car la vigogne risquait l'extinction avec 5.000 animaux dans les années 60 contre 3 millions au Pérou au 15è siècle. L'élevage dans le pays a permis de faire remonter la population de ce petit camélidé à 180.000 et de fixer sur le territoire les communautés de paysans en leur fournissant des revenus plus élevés que leurs activités habituelles.

Deux particularités pour l'investissement en Argentine: la réserve est plus étendue -- 85.000 hectares -- et les 6.000 vigognes "ont une proportion importante de poils blancs car elles vivent entre 3.500 et 5.500 mètres d'altitude", a souligné M. Loro Piana, tout heureux d'annoncer la sortie de vêtements en "vigogne blanche...en 2014."

Loro Piana espère produire en Argentine les mêmes effets bénéfiques pour la population locale qu'au Pérou, où il affirmé avoir créé un millier d'emplois dans la réserve, et chez les autres éleveurs du pays auxquels il achète toute leur production.

Pour Loro Piana, la vigogne reste un projet de très long terme mais appelé à se développer fortement. "Notre gamme dans cette matière n'est disponible que dans 55 de nos magasins car nous n'arrivons pas à suivre en termes de quantités mais elle y représente parfois jusqu'à 10% du chiffre d'affaires", selon M. Loro Piana.

Vous aimerez aussi

Luxe Monaco Yacht Show, le salon de la démesure
Insolite Il braque un magasin Louis Vuitton et se fait rattraper par les gardes du corps de Bernard Arnault
Bon à savoir Quelle est l'origine du terme «sommelier» ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles