Le transport aérien améliore ses prévisions 2013 de bénéfices

Vue générale de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, prise le 27 décembre 2012 [Pierre Verdy / AFP/Archives] Vue générale de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle, prise le 27 décembre 2012 [Pierre Verdy / AFP/Archives]

Les compagnies aériennes devraient dégager un bénéfice en hausse de 12,7 milliards de dollars (9,8 mds EUR) cette année, en dépit d'un environnement qui "reste dur", a indiqué le directeur général de l'association mondiale des transporteurs aériens (IATA), Tony Tyler citant le prix élevé du carburant.

"Sur un chiffre d'affaires (attendu) de 711 milliards de dollars, cela représente une marge bénéficiaire de 1,8%", a précisé M. Tyler, dont les prévisions sont révisées à la hausse par rapport à mars. Selon lui, les transporteurs gagnent "quatre dollars par passager, soit moins que le prix d'un sandwich dans la plupart des endroits du monde".

En cinq ans, les coûts de carburant ont augmenté de 55%, et "générer même ces petits profits dans les conditions actuelles est un succès remarquable", a-t-il ajouté.

Le secteur devrait transporter cette année un nombre record d'environ 3,1 milliards de passagers, et acheminer plus de 52 millions de tonnes de fret.

En Afrique, où l'IATA n'avait plus tenu son assemblée générale depuis l'édition de Nairobi en 1991, la facture de kérosène est encore plus élevée qu'ailleurs: "les coûts de carburants sont 21% plus chers que la moyenne mondiale", selon un communiqué.

"Il n'y a aucun endroit où le potentiel de développement de l'aviation est plus important que sur le continent", a cependant souligné M. Tyler.

"Avec quelques kilomètres de tarmac, même la destination la plus reculée devient une partie du monde. Mais cela oblige les gouvernements à s'impliquer pour résoudre plusieurs grands problèmes", notamment la sécurité, a-t-il ajouté.

"Cette assemblée générale est l'occasion de donner un signal clair aux gouvernements de la région, pour dire qu'un niveau de sécurité correspondant aux standards mondiaux est possible en Afrique, et que nous les soutenons dans leur objectif d'y arriver en 2015".

Vous aimerez aussi

Depuis dix ans, le projet du futur «Câble A-Téléval» est à l'étude.
Ile-de-France Val-de-Marne : une enquête publique lancée pour le futur «Câble A-Téléval»
Train La SNCF propose une gamme de cartes de réduction moins chères, à 49 euros
Au total, la mairie estime à 15.000 le nombre de scooters, trottinettes et vélos déployés à Paris
Mobilités Paris : une redevance pour encadrer les opérateurs de free-floating

Ailleurs sur le web

Derniers articles