Pékin veut mieux protéger les vins bordelais

Le vin bordelais en passe d'être mieux protégé en Chine. Le vin bordelais en passe d'être mieux protégé en Chine.[Jean-Pierre Muller / AFP/Archives]

La Chine accélère dans sa lutte contre la contrefaçon de bouteilles de vins français.

 

Une procédure de reconnaissance de l’indication géographique «Bordeaux» a été lancée par la Chine pour protéger les ventes de bouteilles françaises dans le pays, a annoncé lundi le Ministère de l’Agriculture alors que Stéphane Le Foll était en déplacement dans le pays.

Objectif : contrecarrer la contrefaçon de crus bordelais et assurer la sécurité alimentaire des consommateurs chinois, particulièrement exposés aux bouteilles de Bordeaux ou de Cognac portant de fausses étiquettes. 

Ce marché à l’exportation a représenté pour la France, en 2013, plus de 800 millions d’euros. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles