Bientôt une nouvelle forme de fiche de paie

Une fiche de paie[AFP/Archives]

Europe 1 a dévoilé ce que devrait être la nouvelle norme des fiches de paie en France. Ces dernières seront plus simples et plus lisibles mais aussi moins chères à produire. 

 

Les fiches de paie à 30 lignes, c’est bientôt fini. Dans le cadre du grand chantier de simplification administrative promis par François Hollande, le gouvernement s’est attelé à simplifier les bulletins de paie envoyés aux travailleurs français. Le but : "rendre compréhensible pour les salariés leur fiche de paie en identifiant une ligne pour le financement de chaque type de protection (famille retraite, santé, …) "

Dans les faits, cela se traduit par une réduction du nombre de lignes d'informations. De 25 à 30 lignes actuellement, on en dénombrerait plus qu’une quinzaine dans la nouvelle mouture. Les cotisations seront également regroupées par thématique telles qu’emploi, famille ou retraite. Tout ce qui fait référence aux cotisations patronales sera enlevé.

 

Validée

Si la simplification reste le moteur de cette réforme, l’Etat ferait d’une pierre deux coups grâce à une dimension économique. Selon le cabinet ADP cité par Europe 1, chaque fiche de paie couterait par mois 17,50 € à 21,50 € à l’entreprise. La somme peut paraître élevée mais elle reflète en réalité la complexité de la tâche. Le temps de travail du comptable pour chaque fiche peut se révéler conséquent en raison du nombre d'informations à collecter et de services à joindre.

Toujours est-il que ce nouveau bulletin de salaire ne coûterait maintenant que 12 € par mois et pourrait permettre un gain de 2 milliards d’euros. Une somme qui pourrait ainsi être, par la suite réinjectée, dans l’économie.

Ce document fait aujourd’hui consensus. Le gouvernement a fait appel à un panel de Français pour confirmer son choix. Les partenaires sociaux ont également été mis à contribution. Les avis ont été favorables.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles