Les salaires des non-cadres n'augmentent que très peu

Une fiche de paie. Photo d'illustration. [AFP/Archives]

En 2014, le salaire moyen des 18,8 millions de salariés non-cadres en France s’élève à 1.541 euros bruts mensuels, soit 6.6% de plus que le salaire minimum, selon un baromètre publié ce mardi 28 octobre par Randstad, qui montre que la progression des salaires ne cesse de fléchir.

 

Les salaires des non-cadres ont progressé de 1.25% en un an, un rythme bien inférieur à celui des trois années précédentes, 2.4% de progression en 2011 par exemple.

Selon le baromètre Randstad, trois causes expliquent principalement la baisse de cette progression : l’arrêt de la croissance, une inflation faible et un taux de chômage élevé. La revalorisation du Smic au 1er janvier 2014 n’a pas suffi à maintenir une progression constante des salaires.

Cette étude s’appuie sur les salaires réels constatés, elle a été réalisée sur le premier semestre 2014 et le premier semestre 2013.

 

Des salaires qui progressent peu au fil de l’âge

Le salaire moyen d’un non-cadre âgé de 50 ans et plus n’est supérieur que de 3.7% à celui d’un non-cadre âgé de 25 ans et moins. Bien que ces moyennes reflètent des réalités très différentes, force est de constater que la courbe des salaires pour les non-cadres est relativement "plate" comme l’exprime le communiqué presse du groupe Randstad.

 

Les TPE et les PME plus généreuses que les grands groupes

Les grandes entreprises affichent une revalorisation des salaires inférieure à celle des entreprises de moins de 200 salariés (1.5% en moyenne).

 

La région Rhône-Alpes à l’honneur

Avec 1.570 euros bruts par mois, la région Rhône-Alpes est celle où les salaires des non-cadres sont en moyenne les plus élevés.

Le Limousin est la région de France où la moyenne des salaires des non-cadres est la plus basse (1.493 euros) alors que Midi-Pyrénées est celle où l’évolution est la plus faible, avec seulement 0.46% de hausse cette année. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles