"La France est un paradis fiscal" selon Xavier Niel

Xavier Niel, fondateur de Free (Iliad), lors d'une conférence de presse le 10 mars 2014 au siège du groupe à Paris. [Eric Piermont / AFP/Archives]

Interviewé par Stéphane Soumier sur BFM Business ce 4 novembre, Xavier Niel, s'est confié sur le monde des télécoms et a aussi vanté la facilité d'être un entrepreneur en France. Il a déclaré "la France est un paradis fiscal", un pays où il est "plus simple de créer sa boite qu’aux Etats-Unis."

 

Récompensé d’un Grand Prix aux BFM Business Awards ce 3 novembre au soir, Xavier Niel a confié le lendemain à l’antenne de la chaine, qu'Illiad, maison-mère de Free, n’achèterait pas Bouygues Telecom.

Hormis cette information attendue au sein des télécoms, il s’est arrêté sur les facilités à créer son entreprise en France. En effet, il a dit – selon Les Echos reprenant l'interview- "maintenant la France est un paradis fiscal avec seulement 23% d’impôt sur les plus-values (...) 5 à 7% de fiscalité si je veux transmettre mon entreprise à mes enfants".

Il expliquait ainsi en quoi il était facile de créer son entreprise en France. Plus qu'ailleurs. "J’investis et je crois dans ce pays (...) C’est plus simple de créer sa boite en France qu’aux États-Unis. Un entrepreneur, sa force, c’est son optimisme".

 

"Titiller la loi"

Il a rajouté : "Toutes les entreprises à succès, comme Uber, Airb&b jouent un instant avec les lois. Il faut jouer avec ces lois pour les faire bouger, on a pas le droit de dépasser la ligne jaune mais on peut la titiller."

Le 23 octobre, lors de l'inauguration de la Halle Freyssinet- un incubateur qui d'ici deux ans devrait accueillir mille entreprises - il avait déjà confié au micro d'Europe 1 : "La France est un pays fantastique pour créer des entreprises ! Vous citez la Silicon Valley : il y a une concurrence infernale, dès que vous avez un projet on le copie ! C'est beaucoup plus simple de créer une entreprise en France, vous êtes aidé ! Ce n'est pas l'image qu'on a, on a toujours l'impression que c'est plus vert ailleurs."

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles