Les universités qui forment le plus de milliardaires

L'université de Harvard, aux Etats-Unis.[CC / edl]

La banque suisse UBS et la société d’intelligence financière Wealth-X ont dévoilé fin octobre un étonnant classement. Celui des universités qui forment le plus de milliardaires. De quoi changer la hiérarchie habituelle des classements universitaires.

 

Aux sempiternels classements des meilleures facultés du monde entier, la banque suisse UBS et la société d’intelligence financière Wealth-X a préféré imaginer un classement des universités qui ont formé le plus de milliardaires. Pour ce faire, ils ont analysé au peigne fin la formation de 2.300 milliardaires à travers le monde et ont publié les résultats dans un épais rapport sur le recensement des milliardaires.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le mythe du "self-made man" a du plomb dans l'aile. En effet, près des deux tiers des milliardaires ont suivi une formation universitaire. Et surtout un sur dix est titulaire d'un diplôme du niveau du doctorat, un must. 

diplome-milliardaires.jpg

[UBS / Wealth-X]

Ce sont les universités d’élite américaines qui se taillent la part du lion. Selon les auteurs du classement, c'est à l’Université de Pennsylvanie que le plus de milliardaires ont été formés. 25 pour être précis.

Suivent, dans l'ordre les incontournables Harvard (22 milliardaires), Yale (20) et l'université de Caroline du Sud (16). Princeton (14 milliardaires), Cornell (14) et Stanford (14) affichent une stricte égalité. Quand à Berkeley, elle fait jeu égal avec Mumbaï, en Inde. Toutes les deux ont formé 12 milliardaires.

 

graduates.jpg

 

[UBS / Wealth-X]

L'arrivée des pays émergents

La présence de l'université de Mumbaï est d'ailleurs un des enseignements de ce classement. Il démontre la montée des pays émergents. Mumbaï se positionne ainsi juste devant la britannique London School of Economics. Et en 11e position figure l’université moscovite Lomonosov Moscow State University. Oxford et Cambridge sont absents du classement, tout comme les universités françaises.

Cela ne veut pas dire non plus que tous ces milliardaires formés dans les meilleures universités sont américains. Au contraire. 39% des milliardaires diplômés de second cycle aux Etats-Unis sont en réalité issus d’autres pays.

Enfin, que les apprentis milliardaires se rassurent. 16% seulement des milliardaires existants sont issus de ces prestigieuses formations. "84% ne le sont pas," préviennent les auteurs de l'étude. Et ces 84% proviennent, eux, de 700 autres formations universitaires. Ce qui laisse toujours au plus grand nombre d'espérer un jour devenir milliardaire.

 

 
 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles