Le nombre de faillites devrait atteindre un record en 2014

Le quartier de La Défense[ARCHIVES AFP]

Le nombre de faillites d'entreprise devrait atteindre un niveau record en 2014, et la faiblesse de la croissance ne permettra pas d'inverser la tendance l'an prochain, prévoit une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes publiée vendredi.

 

"Les défaillances continueront d'augmenter en 2014 (+1%) et atteindront même un nouveau record en volume, dépassant les sommets de la crise: 63.400 défaillances attendues en 2014 (...) contre 62.714 en 2009", estime Euler Hermes.

Et si la croissance de l'économie française devrait s'améliorer un peu l'an prochain - à 0,8% selon Euler Hermes, à 1% selon le gouvernement -, après 0,4% en 2014, "cette éclaircie ne sera pas suffisante pour inverser l'évolution des défaillances", souligne l'assureur. "Les observations sur une longue période montrent qu'il faut en moyenne +1,7% de croissance du PIB pour enclencher un véritable reflux des défaillances", ajoute-t-il.

"Le ralentissement de la consommation des ménages, face à une forte tension sur les prix et des marges déjà réduites, ont eu raison d'une trésorerie déjà affaiblie depuis plusieurs années", analyse Nicolas Delzant, président du comité exécutif d'Euler Hermes France, pour expliquer notamment que les défaillances de grandes entreprises (plus de 15 millions d'euros de chiffre d'affaires) soient reparties à la hausse depuis le printemps.

Selon les dernières statistiques publiées par la Banque de France, 62.831 redressements ou liquidations judiciaires ont été recensés au cours des douze mois achevés en septembre, soit 0,2% de plus qu'un an auparavant.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles