UberPop vit peut-être ses dernières heures à Paris

[MARTIN BUREAU / AFP]

Le tribunal de commerce de Paris doit statuer ce vendredi sur l’éventuelle interdiction de ce service, qui propose à ses clients d’être transportés par des automobilistes particuliers, non professionnels.

 

Lancé en février dernier dans la capitale par l’entreprise américaine de VTC Uber, Uberpop pose des questions de constitutionnalité ainsi que d’harmonie de législation entre la France et l’Europe.

Plusieurs syndicats de taxis se sont notamment portés partie civile. UberPop a déjà été interdit par les justices espagnoles et hollandaises au début du mois.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles