La chute du rouble inquiète Moscou

[AFP]

Pour la deuxième journée consécutive, la monnaie russe était hier en chute libre, battant de nouveaux records de faiblesse. De l’aveu même du numéro deux de la banque centrale, Sergueï Chvetsov, "la situation est critique".

 

La barre des 100 roubles pour 1 euro, et de 80 pour 1 dollar, a été dépassée. Le rouble a ainsi perdu plus de 40 % de sa valeur depuis le début de l’année, à des niveaux jamais vus depuis le défaut de paiement de la Russie en 1998.

"Même dans les pires cauchemars, on n’aurait pas pu imaginer il y a un an ce qui se produit actuellement", a déploré Sergueï Chvetsov. 

 

L'économie plombée par les sanctions occidentales

Cette situation est liée aux sanctions occidentales prises pour punir Moscou de son attitude dans la crise ukrainienne, mais également à la chute des cours du pétrole.

Si le baril de pétrole se maintenait autour de 60 dollars, le produit intérieur brut de la Russie pourrait ainsi chuter de 4,8 %, et l’économie devrait entrer en récession dès l’année prochaine. Ce, alors que l’inflation devrait atteindre 11,5 % sur un an.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles