Selon Hollande, les cours du pétrole resteront "plus faibles" qu'en 2014

Une plateforme pétrolière le 14 octobre 2003 au large des côtes angolaises. [Martin Bureau / AFP/Archives]

Le président François Hollande a affirmé lundi que les cours du pétrole resteraient cette année "plus faibles qu'en 2014", lors de la présentation de ses voeux aux "acteurs de l'entreprise et de l'emploi" à l'Elysée.

 

Rappelant le déséquilibre entre l'offre et la demande de brut "qui ne disparaîtra pas rapidement", M. Hollande a estimé qu'il convenait d'intégrer le fait "que les prix du pétrole rester(aie)nt cette année plus faibles qu'en 2014".

Les cours de l'or noir ont chuté de plus de 50% depuis juin, tombant sous la barre des 50 dollars le baril, en raison d'une surabondance de l'offre face à une demande faible sur fond de morosité économique.

Selon plusieurs analystes, les fondamentaux du marché ne devraient pas changer cette année et la dégringolade devrait donc se poursuivre, ce qui pourrait profiter aux économies importatrices de cette énergie fossile, comme la France.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles