Pourquoi dit-on que "l’argent n’a pas d’odeur" ?

Au Ier siècle avant J.-C, un impôt sur la collecte de l’urine dans les toilettes publiques avait été instauré.[CC / FLICKR / Adrian Korte]

Pour signifier que tout argent est bon à prendre, on dit souvent qu’il n’a pas d’odeur. Une expression qui nous vient tout droit de l’Antiquité.

 

Elle a été prononcée pour la première fois par l’empereur romain Vespasien, qui a vécu au Ier siècle avant J.-C. Il avait instauré un impôt sur la collecte de l’urine dans les toilettes publiques par les tanneurs.

Ces derniers l’utilisaient en effet à l’époque dans le processus pour dégraisser certains textiles. Cette nouvelle taxe a évidemment été critiquée par la profession et surtout moquée par la population.

 

Les doutes de Titus

A tel point que le propre fils de Vespasien, Titus, lui a fait part de ses doutes. L’empereur aurait alors saisi une poignée de l’argent collecté grâce à la taxe pour lui demander ironiquement si les pièces de monnaie sentaient mauvais. Le fils a bien avoué que non.

Vespasien a donc conclu que "l’argent n’a pas d’odeur". A noter que, jusqu’à nos jours, les urinoirs publics ont ensuite été surnommés des vespasiennes.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles