Emmanuel Macron au Wall Street Journal : l'interview qui buzze

Le ministre de l’Économie Emmanuel Macron.[FRED DUFOUR / AFP]

Récemment interrogé par le quotidien américain Wall Street Journal, Emmanuel Macron a comparé son ancien métier de banquier à la prostitution. Des propos qui ont déclenché un joli buzz.

 

Voilà une comparaison qui dénote dans la bouche d’un ministre de l’Economie de l’une des plus grandes puissances économiques mondiales. Amené à s’exprimer sur son rôle d’intermédiaire dans le rachat par Nestlé de la branche aliments pour bébés de Pfizer, du temps où il exerçait le métier de banquier chez Rothschild en 2012, Emmanuel Macron a risqué une image inattendue. "Vous êtes un genre de prostituée. (…) Le boulot, c’est de séduire", a-t-il confié dimanche au Wall Street Journal.

Par ailleurs, Emmanuel Macron livre quelques confidences, au cours de cet entretien, sur la relation qu’il entretient avec François Hollande dont il a été le conseiller avant d’endosser, à partir du mois d’août 2014, la responsabilité du ministère de l’Economie. "C'est un accord implicite : si je ne suis pas d'accord avec lui, je dois toujours le lui dire. Nous nous sommes parfois affrontés", explique-t-il.

Au risque de froisser encore l'aile gauche du PS, Emmanuel Macron se considère en phase avec des chefs d’entreprises américains qui, en janvier dernier, avaient critiqué une fiscalité du marché du travail français jugée trop contraignante pour les patrons. Le locataire de Bercy en profite pour égratigner au passage l'une des propositions phares de François Hollande : "la taxe à 75% était une grosse erreur", estime t-il.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles