De nouvelles mesures de soutien à la croissance annoncées mercredi prochain

François Hollande et Manuel Valls.[ALAIN JOCARD / AFP]

Le Premier ministre, Manuel Valls, annoncera mercredi prochain, à la demande de François Hollande, de nouvelles mesures de soutien à l'économie, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll, trois jours après la défaite électorale du PS aux départementales.

 

Ces mesures, qui seront présentées dans la foulée d'un Conseil des ministres et d'un séminaire gouvernemental "exceptionnels", viseront à "soutenir et conforter la croissance avec l'investissement" mais aussi à "valoriser le travail et l'égalité territoriale", a indiqué le ministre lors de sa conférence de presse hebdomadaire à l'issue du Conseil des ministres.

Devant son gouvernement, le président Hollande a jugé qu'"on devait continuer à avancer dans la cohérence, suivant le cap qui a été fixé", selon ses propos rapportés par M. Le Foll. Il s'agit "en même temps", a également dit le président, de "répondre aux doutes des Français et faire en sorte que l'on puisse fixer comme objectif d'à la fois soutenir une reprise qui est confirmée et confortée par l'investissement, qu'on doit conforter par l'investissement public et privé, la valorisation du travail et l'égalité territoriale", selon le porte-parole.

 

Le gouvernement est prêt à "corriger un certain nombre de choses"

Ces questions doivent également être abordées ce jeudi lors de la réunion bimensuelle du gouvernement à Matignon, a-t-il indiqué. Après la défaite de la gauche aux départementales, Manuel Valls a affiché son intention d'"approfondir" les réformes avec de "nouveaux chantiers". Il doit s'agir de mesures de soutien à l'investissement et aux PME.

Le Premier ministre doit notamment discuter en juin avec les partenaires sociaux de possibles assouplissements du contrat de travail pour les petites entreprises. Le gouvernement est prêt à "corriger un certain nombre de choses" dans sa politique économique mais il n'est pas question de "réorienter" le pacte de responsabilité, a par ailleurs affirmé M. Le Foll mercredi.

Vous aimerez aussi

L'Insee publiera mercredi sa première estimation de la croissance française en 2018, attendue en nette baisse par rapport au chiffre de 2017 [THOMAS SAMSON / AFP/Archives]
Économie La croissance freine à 1,5% en 2018
Parmi les 20 grands pôles urbains qui comptent 300.000 habitants ou plus en 2016, douze ont vu leur croissance augmenter.
INSEE La France comptait 66.362.000 habitants au 1er janvier 2016
Croissance française [AFP / AFP]
Économie La croissance moins forte que prévu au 4e trimestre

Ailleurs sur le web

Derniers articles