J.P. Vaillant (Mitsubishi Motors France) : "Objectif voitures propres"

Jean-Pierre Vaillant, président de ­Mitsubishi Motors France. [Mitsubishi Motors ]

L’avenir de l’automobile sera plus vert. C’est la conviction de Jean-Pierre Vaillant, président de ­Mitsubishi Motors France.

 

Alors que le constructeur a mis sur le marché plusieurs modèles fonctionnant à la fois grâce aux énergies électrique et thermique, Jean-Pierre Vaillant estime que les véhicules hybrides rechargeables sont amenés à s’imposer en France à l’avenir.

 

Pourquoi avoir choisi de sortir une version hybride rechargeable du Mitsubishi Outlander PHEV ?

Ce modèle a été commercialisé en France il y a quelques années, mais nous avons voulu profiter des dispositions légales actuelles pour le relancer dans une version hybride rechargeable, afin de compléter notre gamme. 

 

Les véhicules hybrides rechargeables représentent-ils l’avenir du secteur ?

La technologie qui se développe actuellement, c’est le compromis électrique/thermique. On est sur un modèle de véhicules hybrides rechargeables. Cela permet d’avoir un taux d’émission de CO2 très faible.

 

L’existence de bornes de recharge comme celles d’Autolib’ est-elle un atout à vos yeux ? 

C’est un argument décisif. Avec un abonnement de 15 euros par an, vous pouvez stationner et ­recharger votre véhicule à raison de 1 euro/heure. Cela contribue au dévelop­pement des voitures vertes.

 

Quelles sont les pistes que vous souhaitez explorer à l’avenir ?

Nous avons mis en place une stratégie visant à produire 20 % de véhicules propres en 2020. Notre citadine 100 % électrique i-MiEV va répondre aux besoins dans les grandes villes mais aussi au sein des collectivités territoriales : en 2018, la loi de transition énergétique prévoit que 30% de leurs véhicules fonctionneront aux énergies vertes. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles